Étude du mystère de la nuit des pierres, brisou-pellen

3682 mots 15 pages
Présentation d’une œuvre de littérature de jeunesse :

Le Mystère de la nuit des pierres, E. Brisou-Pellen, 1989.

À travers son ouvrage dédié à un public de jeunes lecteurs, Evelyne Brisou-Pellen semble conjuguer sa fascination pour la culture des terres de Bretagne, desquelles elle est originaire, à son attrait pour la chose littéraire et pour l’enseignement. D’emblée, Le Mystère de la nuit des pierres connote l’évocation d’un patrimoine empreint de magie et de spiritualité féconde. De fait, il s’agit pour notre auteur de capter l’attention du lecteur en mettant en lumière un univers légendaire qui puise sa légitimité dans son ambivalence fondamentale, puisqu’il se situe à mi-chemin entre le domaine du mythe et celui de la réalité imagée. Aussi, c’est une conception personnelle de la littérature de jeunesse que l’auteur semble mettre en scène. Celle-ci est en adéquation avec la double exigence de satisfaire à l’envie et au goût de lire tout en mettant en œuvre un arsenal didactique propre à rendre pérenne cet acte de lecture. C’est dans cette optique de présenter cette œuvre représentative de la littérature de jeunesse en de nombreux aspects que l’on appréhendera les formes que revêt cette fiction, avant de mettre au jour l’entreprise de reconstruction de l’univers social, ces deux étapes préalables nous amenant sur la voie de l’explication du projet didactique de l’auteur fondé sur le ressort de l’aventure.

Difficile d’aborder la présentation d’un texte de littérature de jeunesse sans dessiner le portrait du héros auquel tout lecteur tend à s’identifier lors de sa lecture.
En ce qui concerne le jeune Netra, il importe en premier lieu de mettre en lumière la représentation du milieu dans lequel celui-ci évolue initialement en ce qu’il détermine une détresse originelle. L’incipit du roman insiste d’entrée de jeu sur la solitude écrasante pesant sur dernier (« Jamais Netra n’avait connu personne qui le prenne dans ses bras, qui soigne ses blessures […]

en relation

  • Lemercier Claire
    29206 mots | 117 pages
  • Document d'accompagnement
    99323 mots | 398 pages
  • enseigner la langue à l'école primaire
    94037 mots | 377 pages
  • Enseigner la langue francaise à l'école
    87611 mots | 351 pages