Études

3392 mots 14 pages
LE COIN DU GESTIONNAIRE

La veille concurrentielle : le meilleur des mondes pour les gestionnaires
Jonathan L. Calof et William Skinner

La VC, c’est la collecte et l’analyse de renseignements qui permettent de réaliser des percées sur le marché et de soutenir la concurrence.

Les fonctionnaires sont des « travailleurs du savoir » et des gestionnaires de ce genre de travailleurs. Ils ont l’habitude de gérer des questions complexes, de concilier plusieurs objectifs, de nouer des alliances stratégiques, de créer des consensus et d’établir des réseaux. Ces compétences sont de plus en plus recherchées dans le secteur privé aujourd’hui. La concurrence normale entre le secteur privé et le secteur public s’est accentuée avec l’émergence de la nouvelle économie mondiale1.

L

a gestion dans le contexte de l’économie mondiale nécessitera des outils différents de ceux qui étaient utilisés auparavant. La veille concurrentielle (VC) pourrait offrir certains de ces outils. Le présent article décrit ce qu’est la veille concurrentielle et la façon dont les gestionnaires peuvent en bénéficier au maximum. La veille concurrentielle peut être définie comme une série de recommandations d’actions concrètes qui font suite

à un processus systématique de planification, de collecte, d’analyse et de diffusion de l’information sur les divers intervenants de l’extérieur, afin de trouver de nouveaux débouchés ou possibilités de marchés qui peuvent modifier la situation concurrentielle d’une entreprise ou d’un pays. Un grand nombre de gestionnaires croient qu’ils exercent déjà des activités de veille concurrentielle et, dans une certaine mesure, ils le font. Lorry Hathaway, président de Best Foods Inc., parlait en ces termes de la veille concurrentielle dans une de ses allocutions :
Cela ne veut pas dire que nous n’avions pas de données sur les concurrents. Nous avions au contraire une grande quantité de renseignements sur les concurrents. Mais ces données étaient éparses, intéressantes

en relation

  • Études
    1372 mots | 6 pages
  • ETUDES
    720 mots | 3 pages
  • etudes
    6724 mots | 27 pages
  • Etudes
    9321 mots | 38 pages
  • Études
    1740 mots | 7 pages
  • Etudes
    1596 mots | 7 pages
  • Etud
    285 mots | 2 pages
  • Mes études
    1091 mots | 5 pages
  • Etudes
    589 mots | 3 pages
  • Les etudes
    317 mots | 2 pages