Évaluation de l'action publique

Pages: 34 (8387 mots) Publié le: 1 mai 2012
EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES



objet : essayer par le biais de ces techniques de porter un jugement de valeur sur l'action publique
discipline récente et en expansion, connexe à d'autres disciplines

Évaluation : la question du sens

En quoi l'évaluation est utile dans les organisations publiques ? Que peut-on en tirer ? Préciser concepts et pratiques.

Pouvoirs publics :pas seulement Etat et administration (acteurs publics). Élargissement ces dernières années au secteur privé (entreprises, asso >> délégataires de SP)
ex délégation : crèche (=SP de la petite enfance) gérée par une association

Les pouvoirs publics en perpétuelle évaluation

avant, évaluation = manque de confiance, suspicion... donc c'est une idée récente.
évaluation nécessite certainsprincipes :
réalité : l'action publique vise la satisfaction de l'intérêt général. Nécessite vérifier régulièrement si ce but est bien atteint.
responsabilité : des hommes politiques dans l'utilisation de l'argent public (accru ojd). Vérifier si les choix des décideurs publics sont judicieux.
transparence : justification de l'utilisation de l'argent public (valeur issue de la DDHC)démocratie : les rapports d'évaluation constituent des rdv continus avec action publique car les rdv électoraux ne suffisent plus. Quand évaluation bien faite : bon outil démocratique

Une démarche non spontanée

pour les élus : car ils tirent leur légitimité de l'élection. SUD comme norme que évaluation ne peut remettre en question.
Pour les agents : ils tirent leur légitimité de leurformation/concours. Évaluation remet en cause leurs compétences, expertise.
Question de l'autonomie des organisations : administration >> tradition opacité. Garder l'information = garder le pouvoir. Or, évaluation ouvre les portes pour en sortir l'information. >> peut perturber l'autonomie des acteurs de l'action publique
l'évaluation est une charge car cela prend du temps et del'argent
2 façons d'évaluer : en interne (recrutement de fonctionnaire spé) soit recrutement dans des entreprises/agences privées >> cabinet d'audit et dévaluation

En dépit de ces obstacles, l'évaluation progresse

une forte pression s'exerce sur les pouvoirs publics pour qu'il en soit ainsi
origine pression : citoyens qui souhaitent un éclairage du débat démocratique et quel'évaluation permet. Elle leur permet aussi d'être associés à la coproduction de la décision publique à travers le débat d'idées >> matériau pour la démocratie participative
évaluation = technique, science >> doit être menée de façon rigoureuse

L'évaluation, entre concepts et pratiques

l'évaluation est une notion non permanente même si la volonté de développer l'évaluation desorganisations est permanente. C'est une notion récente, donc mouvante. Elle est largement dépendante d'autres notions qui troublent définition évaluation : contrôle de gestion, audit, analyse de la performance, comptabilité analytique, benchmarking (= comparaison), prospective (capacité à mesurer les probables), prévision (capacité à analyser les possibles), démarche qualité...

des pratiques diverses etinstables : absence de maitrise de la technique évaluation (confusion liée notions ci dessus) >> on ne sait pas ce qu'on veut faire. Beaucoup de collectivités sont dans des systèmes d'expérimentation car manque de formation et donc de savoirs faire. Pour faire moderne, certaines orga se lancent dans processus d'évaluation sans savoir vraiment quelles sont les finalités de l'évaluation.Enquête révèle que 58 % des collectivités territoriales de plus de 10 000 habitants ne pratiquent pas d'évaluation. Plusieurs raisons : coute cher, pas utile, manque de formation du personnel...

un développement nécessaire : évaluation peut produire des économies >> analyse pour meilleure gestion/répartition du budget. Évaluation comme amélioration de la démocratie : transparence et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Évaluation de l'action
  • L'action publique et l'action civile
  • L'action publique et l'action civile
  • L'action publique et l'action civile
  • L'action publique et l'action civile
  • L'action publique
  • L'action publique
  • La mise en mouvement de l'action publique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !