Être humain

1062 mots 5 pages
Anne DERGUY
Groupe 0007

Dissertation
1000 mots

Travail présenté à monsieur Marc-André Nadeau
L’être humain
340-102-03

Cégep de Sainte-Foy
1 mars 2009
La vision que nous avons de l’amour et l’amitié a un grand impact sur nos vies à tous. Il est important de savoir comment nous entrevoyons nos relations avec les autres et quoi faire pour les entretenir. Pour cela, faire une comparaison entre les différentes visions, opinions et constatations de certains philosophes peut être très éclairant. Dans cette dissertation, il sera question des concordances avec les anthropologies de Machiavel et de La Boétie trouvées dans les textes «De la confiance» et «De l’amour et de la vie» de François de La Rochefoucauld.
En premier lieu, certains éléments des textes de François de La Rochefoucauld concordent avec l’anthropologie de Machiavel. En effet, La Rochefoucauld reconnaît le constat sur la nature humaine qu’a fait Machiavel en disant que l’amitié a besoin de bornes et de limites et qu’il faut être prudent pour qu’elle reste vraie. Il admet aussi qu’on se confie à nos amis la plupart du temps par vanité et pour obtenir la confiance des autres, avec comme seul but de combler ses propres intérêts. Il insiste également qu’il ne faut pas tout dire à ses amis et qu’il est dans notre intérêt de garder certaines choses pour soi. Pour ce qui est de l’amour, l’auteur fait le même constant que Machiavel en disant que le sentiment amoureux est éphémère et court à sa perte. Il ne cherche pas à embellir les faits et il reste dans le réel. Cela montre que l’auteur veut montrer la vie telle qu’elle est, et il admet que nous agissons le plus souvent par intérêt et qu’il nous faut être prudent dans nos relations avec les autres. Tout cela pointe vers l’anthropologie de Machiavel. Le principe de base de cette anthropologie est que nous agissons de façon égoïste et par intérêt seulement. Cela ne veut pas dire que l’être humain est complètement mauvais, mais tout simplement que sa

en relation

  • Vampire
    438 mots | 2 pages
  • « Il est plus sûr d’être craint que d’être aimé »
    1928 mots | 8 pages
  • L'établi
    8183 mots | 33 pages
  • Travail sur machiavel
    798 mots | 4 pages
  • Les fables de la fontaine
    1350 mots | 6 pages
  • Philo
    306 mots | 2 pages
  • Candide
    1283 mots | 6 pages
  • Conflit syrie
    606 mots | 3 pages
  • la mandragore
    728 mots | 3 pages
  • L'utopie
    772 mots | 4 pages
  • Bergson cociense
    360 mots | 2 pages
  • Fiche D’arrêt : Cass. 1Ere Civ. 9/10/2001
    806 mots | 4 pages
  • Machiavel le prince
    1369 mots | 6 pages
  • La fin justifie-t-elle les moyens ?
    1146 mots | 5 pages
  • Machiavel
    523 mots | 3 pages