À lire ou pas

Pages: 20 (4753 mots) Publié le: 5 décembre 2012
CAS FRANCE CHAMPIGNON1
Bibliothèque de cas pédagogiques de l’IEP de Rennes http://sciencespomanagement.unblog.fr Lionel Honoré Professeur des universités / Sciences Po Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Travail à faire : - Analysez l’impact de la transformation du mode de production sur le fonctionnement des équipes et le positionnement des managers. - Mettez en évidence les risquesliés au nouveau fonctionnement notamment en termes de santé pour les managers et les équipes de cueilleuses. - Proposez des solutions pour améliorer le fonctionnement et tenter de prévenir et maitriser les risques.

I - PRESENTATION GENERALE DE L’ENTREPRISE Deuxième acteur mondial sur le marché du champignon, France Champignon est un groupe coopératif né du rapprochement en 1997 des sociétés RoyalChampignon et Champijandou. L'historique de ces deux sociétés, et plus particulièrement celui de Royal Champignon, fondée en 1868, positionne le groupe comme l'acteur incontournable de la filière Champignon de Paris depuis plus d'un siècle. Le rachat des sociétés Champiland et Compagnie du Mont Lozère, fondées respectivement en 1986 et 1976, a permis au groupe d'intégrer les savoir-faire de cesdeux acteurs reconnus de la filière des Champignons Sylvestres et Exotiques. En 2004, le groupe adopte une nouvelle dynamique avec la prise de participation majoritaire du fonds d'investissement Butler Capital Partners. D’importants investissements sont alors réalisés pour moderniser les infrastructures. Remarquons immédiatement que cette présence majoritaire d’un fonds d’investissement dans lecapital ne sera que très rarement évoquée par nos interlocuteurs et seulement pour souligner les possibilités d’investissements nouvelles et que cela ne se traduit pas
1

Ce cas reprend les éléments terrain d’une recherche réalisé dans le cadre d’un contrat ANR (Programme SORG, Laboratoire LEMNA de l’Université de Nantes) par Lionel Honoré avec la collaboration de Béatrice Belliot. Une autre équipea, parallèlement, étudié l’atelier « industrie ». Cette deuxième équipe était composée de Frédéric Doreau et Guénolé Trebossen de l’ARACT des Pays de la Loire.

1

par une pression particulière sur les coûts. Notons toutefois que les cadres rencontrés (RRH, responsable de la production) soulignent systématiquement que la pérennisation de la présence de Butler Capital Partners implique unredressement financier de l’entreprise. Les investissements réalisés correspondent à la mise en place du site de la Tourte et à une industrialisation de la culture et de la récolte des champignons blancs. Cette industrialisation va notamment permettre : Une plus grande réactivité dans la prise en compte des demandes des clients. A présent, et ce n’étais pas le cas avant, les équipes peuvent prendreen compte presque immédiatement une nouvelle demande. Par exemple si la cueille qui est en train de se réaliser à un moment donné est centrée sur des champignons pieds coupés, il est possible en un temps limité (une demi-heure) de passer à une cueille de champignons pieds entiers ou à farcir. Un accroissement de la productivité, en particulier pour les champignons destinés à la productionindustrielle (conserve notamment). Une meilleure maitrise du calibrage qui va permettre de développer la production de champignons de petit calibre et ainsi le développement de gamme de produits destinés à l’apéritif (Royal Champignons, voir photographie ci-dessous).

-

D’après le responsable RH du site de La Tourte, le passage d’une production sous forme d’exploitation de caves à une productionindustrielle a eu pour conséquence de réduire, voire de supprimer les problèmes de TMS (dos, genoux, canaux carpiens, principalement). Sa volonté était d’adopter une démarche préventive pour éviter leur réapparition. Toujours d’après ce responsable, cette réapparition des TMS serait prévisible à moyen terme en raison du caractère répétitif des gestes qu’implique le travail de cueille sur les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • a ne pas lire
  • A lire
  • A lire
  • a lire
  • A Lire
  • A lire
  • A ne pas lire.
  • A lire !

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !