À propos de maupassant

3025 mots 13 pages
« Je suis entré dans la vie littéraire comme un météore et j’en sortirai comme un coup de foudre », avait dit Maupassant, énonçant ainsi une prédiction dont la seconde partie ne tarda pas à se réaliser elle aussi, plus exactement qu’il ne le supposait sans doute ! Mais quelle trace profonde il a laissée derrière lui : il s’est acquis des admirateurs enthousiastes, et si, comme tous, il a ses détracteurs, il est bien peu d’auteurs aussi abondamment étudiés, discutés, analysés quelques années seulement après leur mort, bien peu ont suscité d’aussi vives curiosités. Les nombreux ouvrages qui ont été et continuent à être publiés sur Maupassant, son oeuvre, sa vie, sa maladie, sa mort, sont la plus éclatante confirmation de son génie.
Ces temps derniers, deux plaquettes nouvelles se sont jointes à la bibliothèque déjà importante qui a pour sujet Maupassant.
L’une d’elles est plus spécialement littéraire ; c’est la publication d’une conférence intitulée le Pessimisme de Maupassant, faite à l’Office social de Lyon, par M. Léon Gistucci, professeur au Lycée Ampère [1].
Pour lui, la vie et l’oeuvre de l’écrivain laissent bien voir que, né pour penser, aimer, agir dans le sens de l’Idéal, Maupassant a été assombri par la maladie qui l’a rendu pessimiste en lui versant son poison, mais qui, en ruinant son corps, a singularisé son génie et finalement servi sa gloire ; d’ailleurs, Maupassant a partout été lucide et conscient dans tout ce qu’il a écrit.
Dans la seconde brochure dont nous voulons parler, l’auteur s’efforce, au contraire, de prouver en s’appuyant sur des arguments scientifiques que :
1° La maladie de Maupassant, dont le début remonte aux années 1883-1884, va influencer les productions de l’auteur en modifiant son humeur et idéalisant son pessimisme naturel ;
2° Que loin d’augmenter son intelligence, de servir son génie, la maladie n’a fait que les diminuer jusqu’à les abolir ;
3° Qu’on reconnaît dans certaines nouvelles les progrès de la maladie et les

en relation

  • Dialogue avec maupassant à propos du horla
    339 mots | 2 pages
  • Dissertation : guy de maupassant a déclareé à propos du romancier : "son but n'est point de vous raconter une histoire, de nous amuser ou de nous attendrir", mais "c'est [sa] vision personnelle du monde qu'il cherche à nous communiquer."
    724 mots | 3 pages
  • Maupassant
    900 mots | 4 pages
  • Maupassant, la guerre
    1506 mots | 7 pages
  • Maupassant - lettre ouverte - carnaval
    646 mots | 3 pages
  • Biographie Maupassant
    6868 mots | 28 pages
  • Corpus
    429 mots | 2 pages
  • Introduction / conclusion / plan détaillé. " l'aveugle " de guy de maupassant.
    1027 mots | 5 pages
  • Corpus
    1083 mots | 5 pages
  • Le realisme
    1322 mots | 6 pages