'(G'(gregt

6257 mots 26 pages
SYNTHESE J2P

CONSTRUCTION MECANIQUE INDUSTRIELLE

1

MODELISATION DES MECANISMES Représentation symbolique des liaisons

NATURE Point

FORME

LIAISON PONCTUELLE

SCHEMA

Ligne Droite

LINEAIRE RECTILIGNE

Circulaire

LINEAIRE ANNULAIRE

Surface Plane

APPUI PLAN

Cylindrique de révolution

PIVOT GLISSANT

Révolution non cylindrique (Conique, …)

PIVOT

Cylindrique non de révolution (Carré, Hexagone, …)

GLISSIERE

HELICOIDALE Hélicoïdale

ROTULE Sphérique

Sphérique à doigt

ROTULE A DOIGT

SYNTHESE J2P

CONSTRUCTION MECANIQUE INDUSTRIELLE

2

Modélisation des liaisons réelles (guidages en translation et/ou en rotation)
Sans PIVOT GLISSANT PIVOT LINEAIRE ANNULAIRE ROTULE Au choix selon les exigences MOYEN Avec 0,5 D ≤ L ≤ 1,5 D Au choix selon les exigences

butée
Avec

LONG L ≥ 1,5 D COURT

CONTACT CYLINDRIQUE

butées
Sans Avec Sans

L ≤ D/2

Recherche de l’hyperstatisme d’un mécanisme Degré d’hyperstatisme h = 0 ⇒ mécanisme isostatique (fonctionne sans condition particulière) h = Ns - 6 (p - 1) + m h ≥ 1 ⇒ mécanisme hyperstatique (fonctionne avec des conditions) h ≤ -1 ⇒ mécanisme hypostatique (ne fonctionne pas) p = nombre total de pièces (classes d’équivalence) « bâti compris » du mécanisme Ns = ns = nombre total de degrés de liaison du mécanisme (degrés de liberté supprimés)



m = mu + mi = mobilités utiles (entrées/sorties) et internes (inutiles) du mécanisme

Schéma cinématique minimal Permet de montrer clairement la cinématique (mouvements) du mécanisme. y A y A

z z x 1 2

x 1

2

Schéma architectural ou de distribution des liaisons Permet de réaliser une étude portant sur la théorie des mécanismes (recherche de l’amélioration des mécanismes, mettre en évidence les problèmes liés à l’hyperstatisme, …), de statique, de dynamique, etc, en tenant compte de la structure complète du mécanisme.
A A y B

y

B z x 2 2

z

x

1

2

SYNTHESE J2P

CINEMATIQUE DU

en relation