002623433

Pages: 22 (1341 mots) Publié le: 24 mai 2015
Extrait de la publication

Extrait de la publication

Extrait de la publication

Extrait de la publication

DU MÊME AUTEUR

Aux Éditions Gallimard
Romans

LA NAUSÉE (« Folio », n° 805

« Foliothèque », n° 28. Essai critique et dossier

réalisés par Jacques Deguy).

LES CHEMINS DE LA LIBERTÉ, I

L'ÂGE DE RAISON (« Folio », n° 870).

LES CHEMINS DE LA LIBERTÉ, II

LE SURSIS (« Folio», n°866).

LES CHEMINS DE LA LIBERTÉ, III

LA MORT DANS L'ÂME (« Folio »,

n°58).

ŒUVRES ROMANESQUES (« Bibliothèque de la Pléiade »). Édition de Michel
Contat et Michel Rybalka.
Nouvelles

LE MUR (Le Mur

La Chambre

Érostrate

Intimité

L'Enfance d'un chef)

(« Folio », n° 878).
L'ENFANCED'UN CHEF. Extraite de Le Mur (« Folio »,n°3932).
Théâtre

THÉÂTRE, ILesMouches-Huisclos-Mortssanssépulture-LaPutainrespectueuse.

LES MAINS SALES (« Folio », n° 806

« Foliothèque », n° 10. Essai critique et

dossier réalisés par Marc Buffat).
LE DIABLE ET LE BON DIEU (« Folio », n°869).

KEAN, d'après Alexandre Dumas.
NEKRASSOV (« Folio », n°431).

LES SÉQUESTRÉS D'ALTONA (« Folio», n°938).
LES TROYENNES, d'après Euripide.

HUIS CLOS

LES MOUCHES (« Folio », n" 807

« Foliothèque », n° 30. Essai

critique etdossier réalisés par François Noudelmann).

LA P. RESPECTUEUSE

MORTS SANS SÉPULTURE (« Folio », n° 868).

Littérature

SITUATIONS,Ià X.

Suite de la bibliographie en fin de volume.

Extrait de la publication

LA

NAUSÉE

Extrait de la publication

JEAN-PAUL

SARTRE

LA NAUSÉE
roman

m/'

GALLIMARD

Extrait de la publication

Extrait de la publication

au

Extrait de la publication

CASTOR Extrait de la publication

« C'est un 6arçon sans importance collective, c'est tout juste un individu. »
L.-F. Céline.

L'Église.

Extrait de la publication

AVERTISSEMENT DES ÉDITEURS

Ces cahiers ont été trouvés parmi les papiers d'Antoine

Roquentin. Nous les publions sans y rien changer.
La première page n'est pas datée, mais nous avons de
bonnes raisons pour penser qu'elle est antérieurede quelques semaines au début du journal proprement dit. Elle
aurait donc été écrite, au plus tard, vers le commencement de
janvier 1932.
A cette époque, Antoine Roquentin, après avoir voyagé en
Europe Centrale, en Afrique du Nord et en Extrême-Orient,
s'était fixé depuis trois ans à Bouville, pour y achever ses
recherches historiques sur le marquis de Rollebon.
Les éditeurs.

Extrait de lapublication

FEUILLET SANS DATE

Le mieux serait d'écrire les événements au jour le
jour. Tenir un journal pour y voir clair. Ne pas laisser
échapper les nuances, les petits faits, même s'ils n'ont
l'air de rien, et surtout les classer. Il faut dire com-

ment je vois cette table, la rue, les gens, mon paquet
de tabac, puisque c'est cela qui a changé. Il faut déterminer exactement l'étendue et lanature de ce changement.

Par exemple, voici un étui de carton qui contient ma
bouteille d'encre. Il faudrait essayer de dire comment

je le voyais avant et comment à présent je le1
Eh bien, c'est un parallélipipède rectangle, il se
détache sur
c'est idiot, il n'y a rien à en-dire. Voilà
ce qu'il faut éviter, il ne faut pas mettre de l'étrange
où il n'y a rien. Je pense que c'est le danger si l'ontient un journal
on s'exagère tout, on est aux aguets,
on force continuellement la vérité. D'autre part, il est
certain que je peux, d'un moment à l'autre
et précisément à propos de cet étui ou de n'importe quel autre
objet
retrouver cette impression d'avant-hier. Je dois
être toujours prêt, sinon elle me glisserait encore entre

1. Un mot laissé en blanc.

Extrait de la publication

les doigts. Ilne faut rien1

mais noter soigneuse-

ment et dans le plus grand détail tout ce qui se produit.
Naturellement je ne peux plus rien écrire de net sur ces

histoires de samedi et d'avant-hier, j'en suis déjà trop
éloigné ce que je peux dire seulement, c'est que, ni dans
l'un ni dans l'autre cas, il n'y a rien eu de ce qu'on appelle à
l'ordinaire un événement. Samedi les gamins jouaient aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !