1 Lean Management Manufacturing Part1 3

4864 mots 20 pages
C. R. Allen, 1919
TWI, 1940

TPS House, Cho, 70’s

Méthodes japonaises T. Ohno
S. Shingo

J. Womack & D. Jones
K. Ishikawa, 60’s
S. Toyoda, 1890’s
E. Deming
J. Juran

« Lean »

L’avant lean manufacturing
Certaines choses ont bien changé depuis la naissance de l’ère industrielle.
Aujourd’hui c’est bien le client qui dicte la demande.
Avant cela, des modèles industriels tel que celui de Ford
(1908-1939), souvent donné en exemple, pouvaient facilement opter pour la production de masse. La philosophie de Ford était alors de réduire les coûts en engageant au maximum les moyens de production.
La demande étant, dans ces années là, plus élevée que l’offre, la notion de surproduction n’existait pas. Tout serait naturellement vendu.
La production de masse permettant d’amortir au plus vite les moyens de production -même lourds et onéreux- elle permettait de proposer des produits à faible coût pour toucher le plus grand nombre de clients. C’est ce qui permit la démocratisation de l’automobile. Mais il ne fallut que peu d’années pour que le modèle Ford ne s’essouffle. D’autres principes prirent le relais. C’est en effet General Motors (1920-1939) qui, le premier, associa la notion de volume, à celle de la diversité. Ce principe, puis l’inversion des règles du marché contribuera à un déclin de Ford dans les années 1930, qui n’avait pas intégré cette notion de diversité dans son mode de production. La Culture nait de l’Histoire

Le Toyota Production System est né d'un besoin. Au sortir de la seconde guerre mondiale, dans un pays en ruine,
Toyota Motor Company doit faire face à toutes les pénuries : •Un marché réduit,

•Des approvisionnements incertains,
•Des moyens financiers et productifs très

La naissance du lean manufacturing
A quelques milliers de kilomètres de ces Américains, de l’autre coté du Pacifique un pays tentait de se remettre de ses blessures : Le Japon. Après les désastres de la guerre (1945), tout était à reconstruire.
Comme il se doit après de tels cas,

en relation

  • Ihec
    22163 mots | 89 pages