1984

498 mots 2 pages
LLEDO Adrien 3'5

RÉDACTION BREVET 1984, ORWELL

Sujet 1 :

Winston regardait par sa fenêtre et il se rendait bien compte de la tristesse et du malheur qu'engendrait le parti et le système "Big Brother", mais il se rendait également compte de son incapacité a se révolter contre le parti, comme il travail pour lui il savait que tout le monde étaient surveillés par la police de la pensée et les télécrans, donc il hésitait à réagir et à rejoindre les quelques résistants présent dans la ville. Des jours passèrent puis des semaines et des mois, la situation était de plus en plus tendue entre les résistants et les membres du parti, la révolte du peuple approchait et Winston décida donc enfin de faire quelque chose, de lutter avec le peuple. Il réfléchissait nuits et jours pour trouver comment aidé les résistants à vaincre le parti, jusqu'à une après midi particulièrement triste, des résistant ont voulu mener une offensive contre un bâtiment du parti mais ils n'avaient pas pris en compte les télécrans qui ont tout enregistré et qui on permi au membre du parti de déjouer l'attaque, donc Winston décida de brouiller les télécrans, de les utiliser à son avantage en envoyant des messages à d'éventuel résistants. Pour se faire Winston avait tout prévu, ils mis de la musique assez fort pour être sûr de couvrir le bruis émis par le brouillage, il sortit ses outils et commença à trafiquer le télécran. Il ne réussissait malheureusement pas à émettre un message très long mais suffisamment pour faire parvenir son idée à quelques résistant des quartiers proches de chez lui. Winston communiquait des horaires où il brouillerait les télécrans pour que les résistants puissent s'organisé et il

en relation

  • 1984
    2624 mots | 11 pages
  • 1984
    9532 mots | 39 pages
  • 1984
    820 mots | 4 pages
  • 1984
    1088 mots | 5 pages
  • 1984
    1112 mots | 5 pages
  • 1984
    1439 mots | 6 pages
  • 1984
    483 mots | 2 pages
  • 1984
    931 mots | 4 pages
  • 1984
    516 mots | 3 pages
  • 1984
    1186 mots | 5 pages