1e L__Etranger Plaidoirie Lettrines

3004 mots 13 pages
Français, Séquence I : L'homme face au sentiment de l’absurdité

Compléments sur L'Etranger
La plaidoirie de l’avocat : exemple de préparation d'oral
Texte étudié
II, chap. 4.
De « L’après-midi, les grands ventilateurs... » à « parce que j’étais trop fatigué ».

Questions possibles à l’oral
• Comment s’exprime ici la satire de la justice ?
Cette question pose problème. En effet, dire qu'il y a satire, c'est dire que le texte constitue une critique de la justice, appuyée sur l’ironie. Ironie, oui, mais critique de la justice, probablement pas. En fait, ce n’est pas tant la justice elle-même qui est visée et critiquée, que ce qu’elle représente : c’est en effet une institution emblématique de la société humaine, qui cherche un sens à l’existence, alors qu’il n’y en a pas pour Meursault. Dans votre conclusion, sans remettre en cause la pertinence de la question posée par l'examinateur, vous gagnerez à souligner cela : la justice, et plus précisément la plaidoirie de l’avocat, paraît ici tournée en dérision par le récit de Meursault, mais la cible véritable, c'est la société des hommes, en ce qu'elle nie l'absurde, et en ce qu'elle rejette ceux qui refusent les conventions sociales.
Proposition de plan :
1. Une justice tournée en dérision (cf. I, ci-dessous)
2. Un personnage étranger à son propre procès (cf. II)

• Comment se manifeste ici l’étrangeté de Meursault ?
Proposition de plan :
1. Un personnage étranger à son propre procès (cf. I, 3 et II)
2. Un personnage aux prises avec ses sensations (cf. III)
• En quoi Meursault apparaît-il ici comme étranger à son propre procès ?
Cette question, trop vaste pour l'oral de mon point de vue (mais déjà tombée néanmoins), permet une approche assez exhaustive du texte. C'est celle qui fait l'objet d'une réponse organisée suivant le plan détaillé dans les pages suivantes. Proposition de plan 1
1. L’accusé livre un récit qui tourne la plaidoirie de son avocat et son procès en dérision.
2. Il semble étranger à son procès...
3. …

en relation