2_perception

1843 mots 8 pages
cterrier

19/01/2011

1/7

Communication
Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com
Utilisation : Reproduction interdite sans autorisation de l’auteur

2 - LA PERCEPTION
L'homme a souvent tendance à penser qu'il est actif ou inactif dans une situation de communication :
 Actif : Quand il envoie des messages, (quand il parle, fait des gestes)
 Passif : Quand il écoute, regarde, ressent. (Situation la plus fréquente)
En réalité nous sommes toujours actifs, consciemment ou inconsciemment :
 nous sélectionnons, choisissons ce que nous percevons (une mère entend son enfant dans le bruit ambiant),
 nous organisons, structurons, interprétons et donnons un sens aux signes et signaux qui nous parviennent
(Conduite « automatique » d'une voiture en pensant à autre chose).
Nous faisons cela rapidement, automatiquement et parfois inconsciemment. En réalité nous sélectionnons ce que nous voyons ce qui signifie que nous créons ce que nous voyons,

21 – Ce que nous percevons
La perception résulte d'un processus physique et mental qui utilise nos cinq sens.
Cette perception n'est pas la même pour tous.
 Pour une température donnée, certains ont chaud, d'autres ont froid.
 Dans une foule, certaines voient plutôt les blonds, d'autres les bruns. Etc.
 Le contenu d'un film peut être totalement différent entre deux personnes
Nous agissons avec le postulat que la plupart des gens voient et ressentent les mêmes choses que nous. (Ils voient les mêmes couleurs, les mêmes sons, les mêmes formes, certaines personnes ici, comprennent ce que je dis). Ce postulat est largement confirmé par la vie courante et c'est ce qui permet la communication.
Mais parfois les gens ne voient pas ou n'entendent pas les mêmes choses (certaines personnes ne comprennent pas ou mal ce que je dis en ce moment).

22 - Comment nous percevons
221 – Nous sélectionnons
Consciemment ou inconsciemment, nous sélectionnons ce qui nous intéresse, nous attire, ce que l'on connaît. Mais

en relation