241412524

Pages: 11 (2718 mots) Publié le: 9 octobre 2012
Cours n°3 : La grande Bretagne de 1880 à 1914
Les années 1880 sont un moment de crise économique, de récession et ralentissement de la croissance continu qui tendent les rapports sociaux. Elle est lié aussi au fait qu’il y a un affrontement entre les forces montantes (classe moyenne, parti libéral, mouvement ouvrier = forces de modernisation) et les anciennes forces.
Avec la série de crise etde problème sociaux politique se trouve totalement modifié l’image de société britannique. Le conflit et l’opposition triomphe.
I) Une société en tension ?

A. Une conjoncture sociale et économique entre crise et croissance.
Il y a crise économique continue entre 70 et 80. La production agricole baisse en GB entre 80 à 1900 de 20%. Ce qui est important. La crise économique affaiblit ledomaine agricole. De plus la GB est un rare pays a resté attaché au libre échange. Le secteur agricole subit le libre échange car dans les années 70 apparaissent des concurrents comme la Russie, les Etats-Unis et l’Amérique latine. Cette concurrence entraine une baisse des prix agricoles entre 1/3 et 50%. Prix du blé par 50% et 20% pour le reste. La concurrence des nouveaux pays entraine unebaisse des coûts. Ensuite la modernisation technique de l’agriculture, avec la technique de conserve, de frigidaire qui permette d’importer des produits d’autres pays. L’exode rural se maintient et la surface des terres cultivée baisse.
Les conséquences de ces 3 facteurs est qu’en 1914 la GB ne produit plus qu’1/4 de ce qu’elle consomme. De même le niveau des exportations britanniques s’effondre en72 et retrouve son niveau plus tard. L’Allemagne devient le pays concurrent en Europe des britanniques.
Il y aura aussi la faille en 90 de la banque « baring » et une augmentation du chômage de 10%. Après 90 la reprise économique n’empêche pas une série de problèmes agricoles, agraires ou de libre échange. Un point devient très important : le libre échange. Symbole de cette évolution,l’apparition en 81 de la « fair trade league » pour demander le retour des tarifs douanier en GB. Elle sera très populaire chez les industriels et les propriétaires agraires. C’est un premier élément de rupture. Cette league est très influente au sein des conservateurs. On craint de plus en plus la concurrence allemande. C’est une puissance jeune, montante avec une population en croissance. Elle créé une vraiphobie chez les britanniques avec le livre de Williams en 96 « made in germany ». En 93 l’Allemagne produit plus d’acier que la GB ; de même pour les Etats-Unis avec l’acier en 94 et le charbon en 1913.
Apparait la 2nd révolution industrielle, qui fait apparaitre de nouveau secteur. Mais la GB est désavantager par rapport a l’Allemagne car elle n’a pas de fonds suffisant pour changer sonindustrie. Les salaires britanniques sont plus élevés pendant la crise que dans le reste de l’Europe, ce qui fait que les coûts de production sont plus élevés qu’ailleurs. Enfin le système éducatif britannique ne fournit pas assez de techniciens. A partir des années 80 on créé une série d’université (de briques rouges) dans les grandes villes marchandes et industrielles.
Se constitue des groupes :Harrods (un des premiers supermarchés), lever (futur univer), boots (pharmacie et parapharmacie). Dans le secteur bancaire, le nombre d’établissement de marque différente passe de 60 à 1900 de 250 banques à 48. De même pour le secteur industriel avec la constitution de géant industriel ou agroalimentaire (catbury entreprise agroalimentaire).
B. Une structure sociale en changement
Leschangements démographiques et sociaux se prolongent. La population britannique avant la 1GM est de 45 million de personnes. La croissance démographique qui commence a s’affaiblir début XIVème continue a alimenter un fort exode en dehors des iles britannique vers les EU… il y a une hiérarchie des migrations qui est liée a une hiérarchie des richesses. 80% de la population est urbanisée en 1914. Cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !