261 rimbaud le bateau ivre

Pages: 12 (9331 mots) Publié le: 29 octobre 2015
HYPERLINK http//www.comptoirlitteraire.com www.comptoirlitteraire.com Andr Durand prsente Le bateau ivre (1871) Pome de RIMBAUD Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guid par les haleurs Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant clous nus aux poteaux de couleurs. 5 Jtais insoucieux de tous les quipages, Porteur de bls flamands ou decotons anglais. Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, Les Fleuves mont laiss descendre o je voulais. Dans les clapotements furieux des mares, 10 Moi, lautre hiver, plus sourd que les cerveaux denfants, Je courus Et les Pninsules dmarres Nont pas subi tohu-bohus plus triomphants. La tempte a bni mes veils maritimes. Plus lger quun bouchon jai dans sur les flots 15 Quonappelle rouleurs ternels de victimes, Dix nuits, sans regretter lil niais des falots Plus douce quaux enfants la chair des pommes sures, Leau verte pntra ma coque de sapin Et des taches de vins bleus et des vomissures 20 Me lava, dispersant gouvernail et grappin. Et ds lors, je me suis baign dans le Pome De la Mer, infus dastres et lactescent,Dvorant les azurs verts o, flottaison blme Et ravie, un noy pensif parfois descend 25 O, teignant tout coup les bleuits, dlires Et rythmes lents sous les rutilements du jour, Plus fortes que lalcool, plus vastes que nos lyres, Fermentent les rousseurs amres de lamour Je sais les cieux crevant en clairs, et les trombes 30 Et les ressacs et les courants je sais le soir, LAube exalteainsi quun peuple de colombes, Et jai vu quelquefois ce que lhomme a cru voir Jai vu le soleil bas, tach dhorreurs mystiques, Illuminant de longs figements violets, 35 Pareils des acteurs de drames trs antiques, Les flots roulant au loin leurs frissons de volets Jai rv la nuit verte aux neiges blouies, Baiser montant aux yeux des mers avec lenteurs, La circulation des svesinoues, 40 Et lveil jaune et bleu des phosphores chanteurs Jai suivi, des mois pleins, pareille aux vacheries Hystriques, la houle lassaut des rcifs, Sans songer que les pieds lumineux des Maries Pussent forcer le mufle aux Ocans poussifs 45 Jai heurt, savez-vous, dincroyables Florides Mlant aux fleurs des yeux de panthres peaux Dhommes Des arcs-en-ciel tendus comme des bridesSous lhorizon des mers, de glauques troupeaux Jai vu fermenter les marais normes, nasses 50 O pourrit dans les joncs tout un Lviathan Des croulements deaux au milieu des bonaces, Et les lointains vers les gouffres cataractant Glaciers, soleils dargent, flots nacreux, cieux de braises chouages hideux aufond des golfes bruns 55 O les serpents gants dvors des punaises Choient, des arbres tordus, avec de noirs parfums Jaurais voulu montrer aux enfants ces dorades Du flot bleu, ces poissons dor, ces poissons chantants. - Des cumes de fleurs ont berc mes drades 60 Et dineffables vents mont ail par instants. Parfois, martyr lass des ples et des zones, La mer dont le sanglot faisait monroulis doux Montait vers moi ses fleurs dombre aux ventouses jaunes Et je restais, ainsi quune femme genoux... 65 Presque le, ballottant sur mes bords les querelles Et les fientes doiseaux clabaudeurs aux yeux blonds. Et je voguais, lorsqu travers mes liens frles Des noys descendaient dormir, reculons Or moi, bateau perdu sous les cheveux des anses, 70 Jet par louragan danslther sans oiseau, Moi dont les Monitors et les voiliers des Hanses Nauraient pas repch la carcasse ivre deau Libre, fumant, mont de brumes violettes, Moi qui trouais le ciel rougeoyant comme un mur 75 Qui porte, confiture exquise aux bons potes, Des lichens de soleil et des morves dazur Qui courais, tach de lunules lectriques, Planche folle, escort des hippocampes noirs, Quand...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le bateau ivre de rimbaud
  • La bateau ivre rimbaud
  • Rimbaud " le bateau ivre"
  • Bateau ivre arthur rimbaud
  • Bateau ivre
  • Le bateau ivre arthur rimbaud
  • Arthur rimbaud bateau ivre
  • Bateau ivre rimbaud commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !