30441ac

5137 mots 21 pages
Article
« La littérature marocaine d’expression française »
Gilles Cyr
Liberté, vol. 15, n° 5, (89) 1973, p. 129-144.

Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/30441ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998.
Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : info@erudit.org

Document téléchargé le 1 October 2015 02:34

Situation de la littérature marocaine dPexpression française

On ne peut parler du Maroc, en 1973, je crois bien, si l'on ne rappelle pas tout d'abord que des centaines de militants sont actuellement détenus dans les prisons du régime, que ces prisonniers politiques sont sauvagement torturés, que les libertés fondamentales ne sont pas respectées dans ce pays aujourd'hui. Depuis le début de l'année 1972, en effet, les arrestations, les enlèvements (par la police), les séquestrations arbitraires se multiplient. Un grand nombre de militants de l'Union
Nationale des Forces Populaires — le parti de Ben Barka — sont arrêtés. L'Union Nationale des Etudiants Marocains voit ses dirigeants incarcérés. Abdellatif Laabi, écrivain, éditeur, directeur de Souffles, l'une des rares revues culturelles d'importance au Maghreb, est détenu sans procès depuis janvier 1972. Abraham Serfaty, économiste et écrivain, emprisonné en 1972 puis relâché, est activement recherché. Les prisonniers

en relation

  • Analyse textuelle
    8122 mots | 33 pages
  • Litterature africaine
    9980 mots | 40 pages
  • Essai sur l’article de Dhaouadi Inès
    2127 mots | 9 pages
  • Semiotique de la culture
    5942 mots | 24 pages
  • Hana
    7266 mots | 30 pages
  • 44348ac
    3344 mots | 14 pages
  • 55966ac
    4547 mots | 19 pages
  • 602605ar
    1310 mots | 6 pages
  • La littérature maghrébine d'expression française
    800 mots | 4 pages
  • De l autre à l' un
    11122 mots | 45 pages