3X3 brunaud pédurant

Pages: 12 (2963 mots) Publié le: 10 mai 2011
3X3

/// Bruno Pédurand galerie olivier roBert /// ernest Breleur galerie les filles du calvaire /// david damoison galerie anne de villePoix

1

Quelques évidences…

L
Sous la direction de Simon Njami Coordination : Latyr Diouf Direction artistique : Jacques Gaïotti Sylvie Pion (Studio Copra) Photogravure : Key Graphic Impression : L’imprimerie du Noisetier Communication ComéCLa :marie-Christine Duval Remerciements : Dorian Dogaru (Galerie anne de Villepoix) Charlotte Boudon (Galerie Les Filles du Calvaire) Lucy Pike (Galerie olivier Robert) Florent Plasse (Fondation Clément) Colette Sorel (Fondation Clément) Grégoire Guéden (GBH) Gabriel et Lucas Les photographies des œuvres d’Ernest Breleur et Bruno Pédurand : © Jean Philippe Breleur ISBN : 9782950948847

’événement«Trois-par-Trois» que j’ai imaginé avec la Fondation Clément ne pouvait pas trouver de meilleur contexte que celui que le gouvernement français a créé en initiant un débat sur la notion d’identité nationale. Les trois artistes qui vont exposer dans trois galeries parisiennes sont originaires de la Martinique et de la Guadeloupe. Ces îles baignées par la mer des Caraïbes sont la preuve de l’absurditéqu’il y aurait à vouloir figer la notion de «francité»

dans des définitions nationalistes. La Martinique et la Guadeloupe sont composées d’un kaléidoscope de races et de cultures dont je défie quiconque de pouvoir faire le partage. D’autre part, elles font partie intégrante de la France. Une France d’outre-mer, c’est-à-dire une France d’ailleurs. Une France hors de la France. Cette positionparticulière entraîne pour ses habitants ce que d’autres insulaires, les écrivains haïtiens Jean-Claude Fignolé et Frankétienne, ont nommé schizophrénie. De quoi est faite cette schizophrénie, si ce n’est de la trop grande richesse d’un territoire au sein duquel se vit, au quotidien, l’expérience de ce qu’Édouard Glissant appelait le « tout-monde » ? Le tout-monde, c’est la bâtardisation, au sens le plusnoble du terme employé par René Depestre. C’est la créolisation, la créolité : le génie de pouvoir, avec des apports parfois contradictoires, créer un ensemble harmonieux qui constitue une identité bien réelle. Et c’est là, certainement, le vrai génie de la France : celui de faire cohabiter des hommes et des femmes venus de tous horizons. «Trois-parTrois» n’est sans doute là que pour rappelerquelques évidences. Les Martiniquais et les Guadeloupéens sont des Français comme les autres. Et, comme les autres, ils revendiquent leurs différences, non pas à travers des manifestations outrancières, non pas dans la contestation de la République, mais dans la mise à l’épreuve de sa faculté à intégrer, tout en laissant aux uns et aux autres ce qui constitue leur identité profonde. Aimé Césaire, figuretutélaire de l’île, affirmait que l’universalisme vrai est celui qui fait la somme de tous les particularismes. Trois artistes associés à trois galeries parisiennes, sont là pour le prouver, par la seule force de leurs esthétiques et de leurs sensibilités. Par la manière particulière dont ils posent leurs regards sur le monde. Trois générations, trois univers, trois techniques pour dire, une foispour toutes, que ce qui fait la beauté de l’humanité se niche dans ce qu’elle produit, pas dans la manière dont elle est définie.

simon njami

2

3

Bruno Pédurand /// Galerie olivier Robert / 8 avril > 8 mai 2010

L

e principe de la tabula rasa, véritable moteur des avant-gardes de la modernité occidentale, est ontologique à la constitution même des sociétés antillaises. Si lanaissance de l’acte artistique s’inscrit dans

une histoire de l’art, elle-même prise dans le flux de la grande histoire, aux Antilles françaises le schéma diffère quelque peu. Dans ma démarche, la mise en avant de la fonction sociale de l’art et de l’artiste est essentielle. La gratuité de l’acte artistique constitue en elle-même le contrepoint de la logique coloniale qui, faut-il le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !