4

583 mots 3 pages
LA 2 : Fragment 11 (les réminiscences du souvenir traumatique)
Rédacteur : Conquet Guilhem / Relecteur : Acquarini Vincent et Roche Loïc
L'essentiel : Un passage important où le héros retrouve une partie de sa mémoire à travers une vision énigmatique et apocalyptique.

Pour l’introduction Ce fragment succède au fragment 10, mais précède le fragment 1 dans le livre.
Adam se rend au Mexique, à Comala, à la recherche de son père adoptif, Clemens Dunkeltal, criminel nazi en fuite. Mais, affaibli par une chaleur intense, Adam est victime d’hallucinations sonores et connaît une vision dans laquelle son passé refoulé resurgit.

Problématique : Comment le narrateur retranscrit-il les réminiscences des souvenirs refoulés d’Adam ?

I) Les réminiscences d’un souvenir passé

a – Le choix de la focalisation interne
Focalisation interne à la 3ème personne. La description s’organise autour des perceptions sensorielles du héros. Les verbes de perception sont repris de manière anaphorique.
Description limitée à ce que peut percevoir le héros. Absence de pensée du personnage, soit à cause du très jeune âge de l’enfant, soit à cause du traumatisme qu’il est en train de vivre.
Focalisation interne permet de vivre intensément les événements, associée au présent de narration. Ce procédé donne l’impression de vivre les événements au moment de leur déroulement, renforcement de la violence de la vision.

b – La composition de l’extrait
Le passage est écrit en italique (dans l'ensemble du roman, l'italique => visions / rêves).
Extrait en 5 parties, séparées par des blancs typographiques. Structure binaire sous-jacente, chaque partie évoque deux éléments différents (ciel / terre). Enfin l’ensemble est construit comme une sorte de dialogue (cf. terme « répons »).
Aucune progression dans la description de l’horreur. Mais, une rupture entre les 4 premières parties et la dernière, le bruit et le décor disparaissent pour laisser place à l’image de la « femme flambeau ».

c – Une vision

en relation

  • 4
    252 mots | 2 pages
  • 4
    657 mots | 3 pages
  • 4
    844 mots | 4 pages
  • 4
    495 mots | 2 pages
  • 4
    5994 mots | 24 pages
  • 4
    973 mots | 4 pages
  • 4
    1569 mots | 7 pages
  • 4
    2659 mots | 11 pages
  • 4
    1761 mots | 8 pages
  • 4
    796 mots | 4 pages