4544 CultureFb

85611 mots 343 pages
Facebook : La culture ne s'hérite pas elle se conquiert

Résumé
Scan de Lili
Relecture et mise en page par Issa
Il n'est jamais trop tard pour dire NON aux toasts brûlés ! Teri Hatcher, la Susan de la série culte Desperate Housewives, nous livre ses secrets. Finis les sacrifices, les échecs et les prises de tête. Être femme, sexy, maman, divorcée, quadra, bosseuse, célibataire, belle (ou moche), n'empêche pas de vivre sa vie, ses projets et de (re)trouver ENFIN le bonheur ! Humour, glamour, audace : oui, tout est encore possible. Il suffit d'y croire et de s'accepter telle que l'on est. Avec ses manies, ses obsessions et ses défauts. À vous la belle vie.
Et les toasts dorés à point.

Facebook : La culture ne s'hérite pas elle se conquiert

« Un florilège de l’esprit vif et de toute la sagesse d’une Teri Hatcher au

sommet de sa verve. Entre ironie et auto-dénigrement, elle nous livre avec humour tous ses petits secrets de ménagère accomplie, de mère divorcée exemplaire, nous donne des conseils avisés sur tout un tas de sujets et tord le cou aux rumeurs... Un ton drolatique et enlevé.
Lire le livre de Teri Hatcher, c’est comme passer un bon moment avec une copine, rigolote et enjouée, parfaitement consciente de ses propres névroses et qui a su trouver le moyen de vivre avec, à défaut de s’en débarrasser complètement. »
Leslie Bennetts, Vanity Fair, 2006.

Facebook : La culture ne s'hérite pas elle se conquiert

À Emerson, dont la naissance a été mon unique source d’évolution personnelle ces sept dernières années. Merci de donner du sens à ma vie.
Je tâcherai de ne pas avaler autant de toasts brûlés que ma propre mère et avec un peu de chance, tu n’en mangeras jamais.
Et à ma mère, pour avoir fait de son mieux et m’avoir fourni matière à écrire un livre.

Facebook : La culture ne s'hérite pas elle se conquiert

Le syndrome du toast brûlé ?
Un toast vous voyez ce que c’est ? Inratable, me direz-vous ! Et pourtant... Il y a des jours où tout va de travers, et où

en relation