467 Euripide

Pages: 16 (8889 mots) Publié le: 7 mai 2015

www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

EURIPIDE

(Grèce)

(-480 ; -406)



Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
qui sont résumées et commentées.


Bonne lecture !



Il naquit à Salamine vers 485. Le peu que l’on sait de ses origines, de sa vie et de sa mort repose sur des légendes souvent malveillantes qu'il faut prendre avec circonspection car il fut la cibleprivilégiée des poètes comiques.
Il est assuré cependant que sa famille était assez aisée pour lui avoir fait donner une éducation conforme à l’idéal du temps : athlétisme, littérature, art des joutes oratoires et des raisonnements philosophiques, musique et peinture. Ami de Socrate, il fréquenta aussi les sages et les savants qui furent la parure de l'Athènes classique, Anaxagore, Protagoras, d’autresencore qui pour être aujourd'hui oubliés n'en furent pas moins brillants.
Marié apparemment sans bonheur, il eut trois enfants. Il n'exerça aucune magistrature officielle et vécut quelque peu à l'écart de ses concitoyens.
Il se consacra à la poésie et au théâtre, écrivant alors qu'Athènes était affaiblie par les guerres et connaissait une décadence, les différentes classes sociales commençant àcontester les traditions, les lois, les institutions, la morale, hérités des anciens âges.
Durant une carrière d'un demi-siècle, il aurait composé quatre-vingt-douze tragédies, ainsi qu’un drame satyrique, ‘’Le cyclope’’. De cet ensemble, dix-huit pièces, dont la datation est en partie incertaine, ont été conservées. Du reste de l'œuvre, nous ne possédons que des fragments. Il ne remporta quequatre victoires dans les concours dramatiques.
_________________________________________________________________________________

“Alceste”
(-438)

Tragédie

Fille de Pelias, belle et vertueuse épouse d’Admète, elle consent à mourir à sa place, mais est sauvée par Héraclès qui l’arrache des Enfers.

Commentaire

Alceste est le parangon de l’affection conjugale.
Le sujet a aussi inspiré Quinault(tragédie lyrique sur une musique de Lully, 1674) et Glück.
_________________________________________________________________________________

“Médée”
(-431)

Tragédie

À Colchis, la magicienne orientale Médée, sous l’influence des déesses Héra et Aphrodite, est tombée amoureuse de Jason, l’a aidé à conquérir la Toison d’Or, trahissant alors son père et tuant son frère, l’a épousé et l’a suivi àCorinthe avec ses enfants. Au bout de quelques années, le roi de Corinthe, Créon, offre à Jason de lui succéder et de devenir son gendre en épousant Créüse. Vaniteux, faible, n’aimant plus Médée et se montrant ingrat, Jason accepte sa proposition, tandis que Médée feint de s'effacer et envoie à sa rivale une tunique comme présent de noces. Mais la tunique est empoisonnée : Créüse meurt, et le roi,son père, ne lui survit pas. Couronnant son oeuvre de haine, étouffant tout instinct maternel, Médée égorge ses propres enfants puis, enlevée par un char ailé, elle est transportée à Athènes où elle épouse le roi Égée.

Commentaire

Médée était, avant Euripide, figée dans un appareil mythologique un peu simpliste (la sorcière, les philtres, le sang) qui occultait le drame humain qu'elletraverse. Elle avait le destin, entouré d'un parfum de soufre, d'une femme en proie à une jalousie barbare et infanticide, qui incarnait la transgression absolue, littéralement l'Innommable. Mais Euripide, s'il montre clairement l'étendue de ses crimes, nous invite aussi à la comprendre. Cependant, c'est difficile, car le personnage, qui est plus multiple que le bloc de fureur sanguinaire, que lapassion vitriolique qu'on évoque généralement, reste mystérieux.
Est-elle folle? non, c'est une femme abandonnée et trahie qu'un époux ingrat condamne à l'exil, et qui, criminelle par amour, pousse sa logique jusqu'à l'excès, qui assume la responsabilité de ses actes au lieu de subir sa destinée. Euripide évacuant les dieux comme instruments de la fatalité, elle est à la source de ses actes, c’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Euripide
  • euripide
  • Euripide
  • Andromaque euripide
  • Hippolyte de euripide
  • Philosophie d euripide
  • Dissertation
  • Médée d' euripide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !