AAAA

Pages: 8 (1798 mots) Publié le: 8 janvier 2014


DEVOIR DE PHILOSOPHIE









Questions :

1) Le texte de Simone Weil parle de la liberté, il soutient la thèse qui est qu'on est libre même si cette liberté est limitée. Dans un premier temps, il définit la liberté et dit qu'il est nécessaire qu'il y ai des règles partout où il y a vie commune. Dans un second temps, il ditcomment doivent être ces règles et comment les instaurer pour que les individus quoique limitée se croient libres.


2) «Il faut qu'elles émanent d'une autorité qui ne soit pas regardée comme étrangère ou ennemie»
«Elles» désigne les règle fixés. L'auteur nous dit que si ces règles viennent d'une autorité étrangère ou ennemie, le peuple va le ressentir comme une atteinte à sa liberté. Alors que sion lit la fin de la phrase «qui soit aimée comme appartenant à ceux qu'elle dirige» à ce moment là le peuple va se dire que ces règles sont mises en place pour leur bien.


3) Dissertation : Limiter la liberté, est-ce la détruire ?


La première définition à laquelle on pense, pour le mot liberté, est de faire ce que l'on veut. Dans cette définition, le mot «faire» implique l'action,autrement dit la puissance, pour pouvoir faire quelque chose. Le mot «veut», quand à lui, implique la volonté de faire cette chose. Mais il n'est pas toujours possible de faire ce que l'on veut, car la puissance est réduite, est-ce que pour autant cela veut dire qu'on est pas libre ? En limitant la liberté, est-ce qu'on la détruit ?


Il existe des limites morales et physique, mais ces limites necontraignent pas vraiment la liberté, au contraire.

Dans la démocratie, la liberté est présente mais limité par les lois. Les lois ont été mis en place pour qu'il y ai liberté et égalité. Sans égalité certaines personnes serait plus libre que d'autre. Et donc la liberté n'existerais seulement pour quelque individus. Par exemple, si deux personnes ne sont pas égale, l'une va forcément se sentirsupérieure et donc empiété sur l'autre. On retrouve cette théorie dans la citation : «La liberté, ce n'est pas la liberté de faire n'importe quoi, c'est le refus de faire ce qui est nuisible». Par cette phrase, on peut penser que Alexandre MINKOWSKI (1915-2004) veut dire que la vraie liberté ne se conçoit pas sans limites et se réalise en se mettant au service des autres. On pourrais remplacer«faire n'importe quoi» par «faire ce que l'on veut» et «faire ce qui est nuisible» par «de limiter les autre». Et donc si cette liberté n'était pas limité par les lois, ce serai la loi du plus fort qui trônerais en maître et la liberté n'existerais pas. Pour Kant (1724-1804), la liberté consiste à obéir à la loi morale et à rien d'autre. Selon lui, chaque individu quel qu'il soit a en lui un certainnombre de principes moraux fondamentaux qui sont universel. On retrouve ces principes, dans les lois. Par exemple dans toutes les civilisations, il est interdit de tuer gratuitement, de voler, car ce n'est pas moral. Si on obéit aux lois parce qu'on a peur de la punition, on est pas libre, alors que si on obéit aux lois car on les trouves juste, alors on est libre. Les lois sont les limitesmorales de la liberté, mais on est libre si on obéit à par principe moral.

Dans la vie de tous les jours, on se heurte sans cesse sur des limites, cette fois ci physiques, si la liberté est de faire ce que l'on veux la capacité de faire cette chose est limitée. Ces limites physique peuvent être dépassables grâce à des artifice que l'on invente. Par exemple, on voulait voler dans les airs. Orl'Homme ne sait pas voler. Alors il à inventé l'avion et le deltaplane pour dépasser cette limite. Mais s'il savait déjà voler, il n'aurait pas été libre d'inventé ces artifice. L'Homme ne savait pas non plus respirer sous l'eau et il a inventé les bombonnes à gaze pour parvenir à le faire. Ainsi, la liberté consiste aussi dans la capacité que nous avons d'inventer des solutions à des problème que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aaaa
  • Aaaa
  • Aaaa
  • aaaa
  • aaaa
  • aaaa
  • aaaa
  • Aaaa

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !