Abbé pierre

894 mots 4 pages
L'abbé Pierre avant Emmaüs[modifier | modifier le code]
Henri Grouès est né à Lyon (IVe) dans une famille bourgeoise aisée et pieuse de négociants en soie lyonnais, originaire, du côté paternel, du hameau de Fouillouse à Saint-Paul-sur-Ubaye, et de Tarare dans le Rhône du côté maternel. Il est le cinquième de huit enfants. Il a été baptisé à l'église Saint-Eucher, dans le 4e arrondissement de Lyon. Il passe son enfance à Irigny, une commune au Sud-Ouest de Lyon. À 12 ans, il accompagne son père à la confrérie séculaire des Hospitaliers veilleurs, où les bourgeois se font coiffeurs barbiers pour les pauvres.
Élève à l'internat Saint-Joseph (actuel lycée Saint-Marc), il fit partie des scouts de France, dans lesquels il fut totémisé « Castor Méditatif ». En 1928 à 16 ans, après un « coup de foudre avec Dieu » selon ses propres mots, il veut entrer dans les ordres franciscains, cependant il devra attendre d'avoir 17 ans et demi.
Entrée dans les ordres[modifier | modifier le code]
En 1931, il fait profession chez les capucins où il prononce ses vœux. Il renonce cette année-là à sa part du patrimoine familial, et donne tout ce qu’il possède à des œuvres caritatives. En religion, Henri Grouès devient frère Philippe. En 1932, il entre au couvent des Capucins de Crest (Drôme), où il passe sept années d’austérité religieuse.
Le samedi 18 décembre 1937, il est ordonné diacre par monseigneur Camille Pic, évêque de Valence (Drôme) dans la chapelle du Grand Séminaire, 75 rue Montplaisir, qui abrite aujourd’hui le lycée privé catholique Montplaisir.
Il est ordonné prêtre le 24 août 1938 en la chapelle du lycée Saint-Marc. En avril 1939, il est nommé vicaire à la basilique Saint-Joseph de Grenoble.
Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]
Il est mobilisé comme sous-officier dans le régiment du train des équipages, en décembre 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale.
Selon sa biographie officielle issue des archives officielles du ministère de la Défense

en relation

  • Abbé pierre
    641 mots | 3 pages
  • Abbé pierre
    1101 mots | 5 pages
  • Abbé Pierre
    602 mots | 3 pages
  • Abbé Pierre
    719 mots | 3 pages
  • Fondation Abbe Pierre
    1869 mots | 8 pages
  • Fondation abbé pierre
    1382 mots | 6 pages
  • Biographie : abbé pierre
    2723 mots | 11 pages
  • Décryptage visuels abbé pierre
    329 mots | 2 pages
  • Biographie de l' abbé pierre, fondateur des compagnons d'emmaüs
    1914 mots | 8 pages
  • Synthèse sur le mal-logement
    1268 mots | 6 pages