Abus de droits

829 mots 4 pages
abus de droit
|1 | |PRÉSENTATION |

abus de droit, usage abusif d’un droit, le détournant de sa finalité.
La loi attribue des droits aux particuliers. Les titulaires de ces droits peuvent en user, en principe librement. La doctrine classique énonce que ne lèse personne celui qui use de son droit. Cependant, cet adage n’a pas une valeur absolue, car « aux hommes de mauvaise foi », point d’indulgence : il est alors interdit d’abuser de son droit.
La question est donc de savoir si l’exercice d’un droit qui entraîne pour autrui un dommage permet à l’auteur de ce dommage de se retrancher derrière son droit pour repousser l’action en réparation.
Il est presque unanimement admis que tout exercice d’un droit n’est pas a priori abusif. Certains ont même pu soutenir que la notion de droit et celle d’abus étaient antinomiques au motif que le droit cesserait là où l’abus commence. Dès lors l’acte dit abusif devrait être qualifié d’illégal, cette dernière notion étant différente de celle d’abus. Doctrine et jurisprudence ont pourtant mis en évidence des modalités d’exercice d’un droit, qui, sans être à proprement parler illégales, méritent la qualification d’abusives. Cette construction essentiellement jurisprudentielle souligne qu’il n’existait pas dans la législation française de dispositions sanctionnant l’abus de droit de manière générale. L’empreinte législative de cette notion se résume à quelques textes spéciaux dont on peut se demander s’ils retiennent une conception utilitaire de cette notion.
|2 | |LE CRITÈRE DE L’ABUS DE DROIT |

Pour les tribunaux, l’abus de droit apparaît d’abord comme le moyen de réparation des conséquences dommageables de fautes commises par, ou à l’occasion de l’exercice d’un droit. En droit civil, l’abus est révélé par l’exercice d’un droit sans intérêt pour soi-même et dans le seul dessein de nuire à autrui, ou, selon un autre critère, à exercer ce droit en méconnaissance de ses

en relation

  • abus droit
    321 mots | 2 pages
  • Abus de droit
    757 mots | 4 pages
  • Abus de droit
    3978 mots | 16 pages
  • abus de droit
    5196 mots | 21 pages
  • Memoire sur abus de droit
    679 mots | 3 pages
  • Abus de droit et fraude fiscale
    526 mots | 3 pages
  • Droit: abus de position dominante
    6617 mots | 27 pages
  • Abus de droit : définition et description
    382 mots | 2 pages
  • Dissertation complet sur abus de droit
    4365 mots | 18 pages
  • Les troubles du voisinage et abus de droit
    2977 mots | 12 pages