Aca stratégie de nivea

443 mots 2 pages
Constance MICHEL SP1-G2
ACA

NIVEA – Splash & Sun

I. Analyse de la situation

1. SWOT

2. Diagnostique
Splash & sun est un produit facile d’accès qui résiste au soleil tout en respectant l’environnement malgré un prix élevé.
Le rôle de la campagne de communication sera donc de mettre en avant le bénéfice produit (résistance à l’eau et respect de l’environnement) face au prix de Splash & Sun.
3. Problématique
Comment mettre en avant le bénéfice produit alors que le prix est supérieur à celui des concurrents ?

II. Stratégie de communication

1. Positionnement

« Splash & Sun est le seul brumisateur protecteur du soleil qui résiste à l’eau tout en respectant l’environnement pour les grands et les petits ! »

→ Attractif : le produit est pratique pour le consommateur puisqu’il résiste à l’eau (face à un des frein principal du consommateur : remettre de la crème après chaque baignade)

→ Distinctif : Splash & Sun est le seul produit qui résiste à l’eau ET qui respecte l’environnement

→ Durable : Ce produit concerne l’écologie, donc une valeur durable aujourd’hui.

2. Objectifs de communication

- créer une notoriété autour du produit : faire connaître le produit auprès des consommateurs (cognitif)

- Faire adhérer les consommateurs au produit (affectif) : faire aimer le produit

- Créer un trafic autour du produit dans les hypermarchés (conatif)

3. Cibles de communication

Cible externe :

- Cœur de cible : Hommes et Femmes, 18/49 ans, toute habitation, CSP + (A)
- Cible principale : Hommes et Femmes, âge : 15/50 et plus, toute habitation, CSP A et B.
- Cible secondaire : dermatologues et journalistes.

Motivations et freins :
- Praticité du produit (face au frein de remettre de la crème après chaque baignade) : hédoniste
- Participation à l’écologie (auto expression)

4. Stratégie de création : copy stratégie

- Promesse :

Avec Splash & Sun, vous n’aurez plus besoin de remettre de la crème à

en relation

  • Économie de l'environnement
    1679 mots | 7 pages
  • Cobit
    105822 mots | 424 pages