ActionneursLineaire_Rapport2002

8277 mots 34 pages
Généralités sur les actionneurs linéaires – Hamid BEN AHMED et al. – SATIE ENS-Cachan - 2002

ENS / UMR CNRS 8029

Equipe : « Conception d’actionneurs – Transport – Energie »

GENERALITES SUR LES ACTIONNEURS LINEAIRES
GENERALITIES ON LINEAR ACTUATORS
Ont participé directement ou indirectement à ce document:
Hamid BEN AHMED, Marc ANTUNES, Pierre-Emmanuel CAVAREC, Jean LUCIDARME, Bernard
MULTON, Laurent PRÉVOND, Benoît SALAMAND
Antenne de Bretagne de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan
SATIE UMR CNRS 8029

Rapport interne téléchargeable sur le site web, downloading at : http://www.bretagne.ens-cachan.fr/dochtml/docD/dochtml/0302.html I. INTRODUCTION
Dans le domaine de la conversion électromécanique d'énergie, il existe deux types d'entraînement. Le premier est l'entraînement indirect, il reste très employé actuellement et nécessite un organe mécanique entre le moteur et sa charge. Le second mode d'entraînement mécanique, contrairement au premier, vise à simplifier la chaîne de transmission par la suppression de l’organe intermédiaire. On introduit alors l'aspect d'entraînement direct. En particulier pour ce dernier, une volonté de production de fortes poussées spécifiques constitue l'objet des développements actuels.
Nous présentons dans la première partie de ce chapitre les caractéristiques générales des deux modes distincts d’entraînement vis à vis des architectures et des technologies d'actionneurs utilisées.
Nous agrémentons ensuite de quelques applications en insistant sur les débattements caractéristiques des actionneurs électromagnétiques. Enfin, nous abordons leurs avantages et limites ainsi qu'une introduction sommaire des stratégies de commandes employées.
Dans la seconde partie, nous allons tout d'abord introduire les systèmes les plus courants de production de forces mécaniques, en les comparant selon leurs énergies et puissances volumiques maximales atteintes.
Puis nous énumérerons les systèmes concurrents aux technologies électromagnétiques linéaires

en relation