Actualité Economique été 2014

Pages: 11 (2628 mots) Publié le: 1 septembre 2014
Actualité économique

I. L’embargo russe

Il va falloir renoncer aux fruits, légumes, viandes, poissons, lait et produits laitiers… D'après un décret signé par Vladimir Poutine, ces produits en provenance des pays occidentaux (notamment les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Australie, le Canada ou encore la Norvège) ne peuvent plus être importés en Russie depuis le jeudi 7 août. Une mesurequi devrait durer au moins un an, sauf si les pays concernés renoncent à leurs « considérations politiques stupides », a déclaré le gouvernement russe, en relation avec les sanctions prises contre la Russie concernant le conflit ukrainien. En France, la mesure suscite de nombreuses inquiétudes dans le secteur agroalimentaire.
Selon la FNSEA, le principal syndicat agricole français, la Russie estfortement importatrice de viande, lait, fruits et légumes, ainsi que de produits transformés à partir de ces matières premières. En 2011, la France est le huitième fournisseur en agroalimentaire de la Russie. De plus elle a expédié en 2013 pour plus de 1 milliard d'euros de produits alimentaires sur les 10 milliards que la Russie a importé à l'Union européenne. Toutefois, la majorité desexportations françaises vers la Russie concernent les vins, qui ne sont pas concernés par l'embargo. Chaque année, 450 millions d'euros de boissons alcoolisées venant de France sont expédiés en Russie.
L'embargo russe inquiète surtout les quelque 27 000 exploitations agricoles avec verger en France. En effet, 1 % des exportations françaises de fruits et 3 % d'exportations de légumes frais partent versMoscou, d'après l'Interprofession des fruits et légumes frais, ce qui représente 50 000 tonnes par an. La Russie constitue notamment le premier marché à l'export pour les producteurs français de pommes et de poires, selon Europe 1, même si la France se situe derrière la Pologne en matière de production européenne de pommes. La production française de pommes est l'un des secteurs les plus inquiétés parl'embargo russe. Les éleveurs de porc ont déjà pu constater le « danger majeur » que constitue l'embargo russe, puisque leurs produits sont déjà interdits depuis février 2014, pour des motifs sanitaires. « La France importe chaque année 75 000 tonnes de porc vers la Russie. Cela représente un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros, explique Guillaume Roué, président de l'Interprofessionnellenationale porcine. Mais les répercussions économiques sont beaucoup plus importantes que cela, puisque nous estimons aujourd'hui que l'impact constaté depuis le mois de février est de l'ordre de 500 millions d'euros rien que pour la France du fait de la dégradation du marché à l'intérieur même de l'Europe. » La filière laitière serait quant à elle moins touchée. La France, qui a vendu l'an passépour 119 millions d'euros de produits laitiers à la Russie, représente moins de 4 % des importations du pays dans ce secteur.
Au-delà de la perte nette correspondant au marché russe, les agriculteurs français s'inquiètent surtout du risque de saturation des marchés européens, notamment pour les produits à courte durée de vie comme les fruits. « Les productions qui ne vont plus aller sur la Russievont sans doute se rabattre sur le marché européen, et l'on craint une situation de crise », a déclaré jeudi sur i-Télé Xavier Beulin, président de la FNSEA, qui a demandé à rencontrer le président de la République « dans les meilleurs délais ». Les agriculteurs français craignent un regain de concurrence avec les producteurs espagnols, qui pourraient rediriger vers les étals français une partiedes 100 000 tonnes de fruits qu'ils envoient en Ukraine et en Russie, selon la Fédération des producteurs de fruits français (FNPF). Une situation qui pourrait aggraver le « dumping commercial » des espagnols, notamment sur les pêches, déjà dénoncé par les producteurs français au début de l'été. A plus long terme, les agriculteurs craignent de perdre un débouché en Russie, au profit d'autres pays...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Actualité economique
  • Actualité économique
  • LES ACTUALITES 2014 TAFEM15
  • Actualités économiques fin 2010
  • politique et actualité économique
  • Actualité economique en Algérie
  • Actualité Économique et sociale
  • L-actualite-economique-et-sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !