Addiction Facebook

4446 mots 18 pages
L’addiction au réseau social Facebook
M. Belmonte, C. Chanay & M. Mur
Université Toulouse Jean Jaures
Année 2014 - 2015

1

Résumé

2

Table des matières
1

Introduction

4

2

Théorie

5

3

Méthodologie

10

3.1

Entretiens exploratoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

3.2

Questionnaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

3.3

Grille de codage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

4

Résultats

15

5

Discussion

17

6

Annexes

20

3

1

Introduction
Au cours des deux dernières décennies, la façon dont nous vivons a considérablement

changé depuis la large diffusion des ordinateurs. La communication se passe désormais dans l’espace virtuel, mieux connu sous le nom de cyberespace. Celui-ci est apparu comme un nouvel environnement fondamentalement différent du monde réel où nous vivons. Le nombre d’internaute augmente rapidement. Actuellement, sur la base des dernières données publiées par
Internet World Stats, il y a environ 3 milliards de personnes dans le monde ayant accès à Internet.
Comme ce phénomène est croissant, beaucoup de chercheurs étudient ce domaine. Notamment, un certain nombre de recherches ont été menées sur l’effet addictif d’Internet et sa dépendance, bien que certains doutent que ce cri soit justifié et que ce critère constitue une « véritable toxicomanie ».
Les réseaux sociaux détiennent la première position en termes d’usage d’Internet. De plus, une étude a trouvé que 72% des jeunes adultes sont engagés dans des sites de réseaux sociaux (Pew Research Center, 2013). Ces derniers sont des communautés virtuelles où les utilisateurs peuvent créer des profils publics individuels, interagir avec des amis de la vie réelle et rencontrer d’autres personnes grâce aux intérêts communs (Ellison, 2007).
Depuis 2004, c’est Facebook qui connaît le plus de succès. Créé par Mark Zuckerberg, c’était en premier lieu une communauté virtuelle fermée pour

en relation

  • Addiction facebook
    1051 mots | 5 pages
  • Une addiction nommée facebook
    864 mots | 4 pages
  • The bling ring analyse
    557 mots | 3 pages
  • Introduction
    2950 mots | 12 pages
  • Les réseaux sociaux et la cohésion sociale
    3621 mots | 15 pages
  • Addiction au reseau sociaux
    606 mots | 3 pages
  • Synthèse cuture g
    648 mots | 3 pages
  • psycho et réseaux sociaux
    1304 mots | 6 pages
  • Limites des nouveaux médias
    1846 mots | 8 pages
  • les additions chez les jeunes
    2406 mots | 10 pages