Adiopizzo

285 mots 2 pages
1) Addiopizzo

Addiopizzo est une association sicilienne luttant contre le racket des entreprises. Le racket c'est le Pizzo, "impôt" traditionnel que la mafia sicilienne fait casquer à tous ceux qui tiennent un commerce. Elle fut créée en 2004 par un groupe de sept étudiants s’étant interrogé sur leur avenir, et réprouvant le paiement du Pizzo. Ils ne toléraient pas d’entrer dans la vie active en subissant des contraintes par la mafia. Ainsi, ils décidèrent de coller partout dans Palerme des affiches incitant les entrepreneurs à se coaliser pour contrer Cosa Nostra. Deux jours plus tard, le groupuscule accorde une interview aux journalistes locaux pour exprimer clairement leurs revendications. L’association veut créer un réseau de consommateurs et de commerçants qui refusent le racket. En ce qui concerne le commerçant, celui-ci signe un « contrat » symbolique où il s’engage à ne jamais payer et à dénoncer toute tentative d’extorsion de fonds. Cette volonté de se montrer et de défier ouvertement les mafieux se poursuit, avec la publication sur Internet, début mai 2006, de la liste des commerçants « anti-pizzo » : le nombre d’adhésions s’élève en juin 2007 à 198 et l’on compte environ 8920 signatures de consommateurs. Ces deux chiffres sont en constante augmentation.

Parallèlement à cette action, les organisateurs se rendent souvent dans des écoles afin de sensibiliser les enfants, voulant ainsi entraîner un changement de conscience en même temps que la reconquête sociale du territoire. Afin de faire circuler l’information sur son existence et de tirer une source d’autofinancement, l’association édite aussi des produits en lien avec son action : un T-shirt orné du slogan et du logo et un calendrier de l’année 2007 qui contient des photos des commerçants disant non publiquement au

en relation