Adm1002tn2

Pages: 5 (1163 mots) Publié le: 4 juin 2013
Réponse question 1 :

Si les Assurances Sécuriplus corresponde aux principes de la division du travail; je dirais que l’entreprise correspond car elle comprenait trois divisions et que chaque division avait sa propre direction, son propre équipe de vente, ses services administratifs et son personnel de bureau letout foctionnait dans un contexte de marketing bien différent de sorte qu’elles étaient gérées comme des entités virtuellement indépendantes. Selon Smith « la division et la spécialisation du travail permettent l’accélération de la production, l’augmentation des habiletés et l’accroissement de la capacité de chacun à innover et à améliorer son poste de travail. »

En ce qui concernel’organisation scientifique du travail de l’entreprise une étude des pertes encourues démontre trois types de problèmes soit :
* Des frais d’administration trop élevés.
* Un taux de productivité trop faible aux services des réclamations parce qu’il y avait trop d’erreurs à corriger et trop de temps consacré à traiter des dossiers hors-normes.
* Le trop grand nombre d’heures de travail consacrées àdes tâches improductives comme le déplacement ou le classement des dossiers.
Selon moi l’entreprise ne correspond pas à l’organisation scientifique du travail. Elle manque d’organisation. Le système de Taylors’appuie sur cinq propositions pour organiser le travail. 
* «  La recherche de la meilleur méthode pour réaliser une tâche, à partir de la détermination scientifique des temps et desméthodes opératoires et de leur prescription par l’encadrement (planification du travail au moins un jour à l’avance, instructions écrites compl;etes…);
* Le recrutement de l’individu le plus apte à accomplir la tâche par une étude volontaire de caractère, tempérament et rendement de chaque ouvrier;
* La formation, le suivi et le contrôle permanent du personnel;
* La mise en place d’unsystème de salaires proportionnel au rendement;
* La séparation rigoureuse des tâches entre ceux qui conçoivent (dans les bureaux de planification et d’organisation) et ceux qui exécutent( dans les ateliers) » (Meier, 2002,p.55).

Les assurances Sécuriplus correspondent au principe de la division du travail mais ne correspond pas à l’organisation scientifique du travail. Selon moi avec unencadrement, un contrôle permanent du personnel, la mise en place d’un système de prime pour le rendement auraient donnés une meilleur entente entre la direction et les employés. Taylor dit : « le travail devrait être dépouillé de toutes les activités inutiles, de façon à procurer des revenus élevé aux ouvriers et aux dirigeants. » Les dirigeants et les employés auraient tous été gagnant avec leprincipe de l’organisation de Taylor.

Réponse question 2 :

Les principes administratifs tels que définis par Henri Flayol :
* « La division du travail.
* L’autorité et la responsabilité.
* La discipline.
* L’unité de commandement.
* L’unité de direction.
* La subordination de l’intérêt individuel à l’intérêt général.
* La rémunération.
* Le degrés decentralisation.
* La hiérarchie.
* L’ordre.
* L’équité.
* La stabilité du personnel.
* L’initiative.
* L’union du personnel. »

Les Assurances Sécuriplus corresponde à la division du travail car l’entreprise comprend trois divisions par le fait même «  la séparation des pouvoirs. »

L’autorité et la responsabilité, dans le présent cas M. Blanchette fait preuve d’autorité envoulant congédier du personnel afin de pouvoir améliorer la performance. Selon Flayol, « la sanction découle de la responsabilité et doit exister à tous les niveaux de l’échelle hiérarchique. Elle encourage de fait les actions utiles et décourage les autres. »

Les employés d’Assurances Sécuriplus semblent résister à toute demande de changement ou d’amélioration ici nous avons un manque de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !