ADM1013 TN1 S11 MARYLINE BLAIS

3181 mots 13 pages
Fichier-réponse
Travail noté 1
Série 11
25 points

Feuille d’identité

NOm Blais
PRÉNOM Maryline numÉro d’Étudiant 07357208
TRIMESTRE : été 2015
Adresse 245, rang St-Georges, Ste-Marguerite, Qc.
CODE POSTAL G0S 2X0
TÉLÉPHONE DOMICILE 418-935-0070
TÉLÉPHONE TRAVAIL 418-885-4444
CELLULAIRE 418-883-6031
Courriel marylineblais@hotmail.com
NOM DE LA PERSONNE TUTRICE Roselyne Fortier
Date D’ENVOI 27 juillet 2015
Réservé à l’usage de la personne tutrice
Date DE RÉCEPTION
Date DE RETOUR
NOTE

Analyse de cas « Des frontières à franchir 1»

Dans le cadre de mon cours en comportement organisationnel, il m’est demandé de faire l’analyse d’une situation. « Des frontières à franchir1 » traite de la condition dans laquelle Mme Angelica Garza était compromise dans le cadre de ses fonctions à la compagnie USMed. Cette étude de cas, je l’établis selon l’approche problème qui se dresse en six étapes distinctes.

Etape 1 : Résumé des faits
USMed est une compagnie multinationale spécialisée dans la fabrication de produits médicaux. En plus de posséder six installations aux États-Unis, USMed détient une maquiladora au Mexique. Cette dernière bénéficie à l’entreprise une exonération des droits de douanes afin de profiter d’une main d’œuvre bon marché pour la conception de ses produits tout en favorisant l’économie du pays Mexicain. Il y a une vingtaine d’années, USMed avait engagé Mme Angelica Garza, comme responsable des ressources humaines dans deux de ses unités. Angelica, Américaine d’origine Mexicaine, avait l’avantage de bien maîtriser l’espagnol. Le rôle d’Angelica consistait à introduire les styles d’encadrements, les attentes et la formation à l’américaine dans un contexte culturel mexicain. La majeure partie de ses dix années de service elle les a passés à travailler dans la maquiladora située à Tijuana. Cette usine comportait douze américains et plus de mille travailleurs mexicains. L’autre endroit où elle travaillait était une

en relation