Adolphe

Pages: 8 (1963 mots) Publié le: 8 mai 2014
Le blog de Cathou
>
21 octobre 2009
XVIII ème Benjamin Constant / Adolphe (1816)



"Adolphe" a une éducation de prince. Il préfère cependant tout quitter pour Ellénore, une femme de dix ans plus âgée que lui. La passion qui attire, lie, déchire et meurtrit est ici livrée dans une fascinante évocation.

Type même du roman d'analyse psychologique, présenté comme "une anecdote trouvéedans les papiers d'un inconnu", "Adolphe" est la confession d'un amour coupable qui s' effondre dans la mort et le remords.

L'amour plus fort que la société

Adolphe est un jeune homme de vingt-quatre ans, obscur, marqué par une éducation austère, par un père timide et dur. Plein de ressources et de capacités, il se renferme sur lui-même tout en se forgeant une idée singulière de la mort. Delà sa vie dissipée - "Aucun but ne valait la peine d'aucun effort" -, son indifférence http://www.lalibrairiesonore.com/components/com_virtuemart/shop_image/product/resized/FA8070.jpgà tout et sa liberté d'esprit qui le met en marge de la société. "J'étais, dit-il, un homme immoral et peu sûr." Sa volonté d'être aimé, le pousse à conquérir une femme, la première qu'on lui présente, Ellénore,polonaise infortunée, maîtresse depuis dix ans du comte de P***. Après des mois d'entrevues, de lettres, d'échanges, "elle se donna enfin tout entière". Cette liaison fait scandale, et Ellénore est abandonnée par toute la société du comte et du père d' Adolphe, qui somme son fils de réfléchir et de le rejoindre. La situation difficile met les amants dans un état de conflit permanent. Enfin Ellénorese sépare du comte, laissant sa fortune, ses enfants. Les amants sont isolés. Adolphe s'oppose à sa destinée en poursuivant cette liaison.

La société reprend ses droits

Il désire rompre à son tour mais ne peut s' y résoudre : sans lui, Ellénore est condamnée à mourir de chagrin. Leur relation se tend dans les silences et les soupirs. Le père d'Ellénore meurt, laissant tous ses biens à safille, qui part pour son pays natal accompagnée d' Adolphe, lui-même recommandé par son père auprès du baron de T***, qui le reçoit et lui exprime tout le gâchis que cause cette liaison. Monsieur de T*** reçoit Adolphe fréquemment. Il s'instaure un climat de confiance entre les deux hommes, et Adolphe promet qu'il rompra dans les jours à venir. Le jeune homme écrit sa résolution, demandant qu'onprévienne son père. Mais il ne tient pas sa parole, et le baron envoie la lettre à Ellénore. Elle souffre de fièvres, et supplie son amant de demeurer encore quelques jours, le temps qu'il faudra pour le quitter définitivement, dans la mort.

Extraits :

Enfin j' entendis sonner l'heure à laquelle je devais me rendre chez le comte. Mon impatience se changea tout à coup en timidité ; je m' habillailentement ; je ne me sentais plus pressé d' arriver : j' avais un tel effroi que mon attente ne fût déçue, un sentiment si vif de la douleur que je courais risque d' éprouver, que j' aurais consenti volontiers à tout ajourner. Il était assez tard lorsque j' entrai chez M. de P***. J' aperçus Ellénore assise au fond de la chambre ; je n' osai avancer ; il me semblait que tout le monde avait lesyeux fixés sur moi. J' allai me cacher dans un coin du salon, derrière un groupe d' hommes qui causaient. De là je contemplais Ellénore : elle me parut légèrement changée, elle était plus pâle que de coutume. Le comte me découvrit dans l'espèce de retraite où je m' étais réfugié ; il vint à moi, me prit la main et me conduisit à Ellénore. "Je vous présente, dit-il ne riant, l'un des hommes quevotre départ inattendu à le plus étonné." Ellénore parlait à une femme placée à côté d' elle. Lorsqu' elle me vit, ses paroles s' arrêtèrent sur se lèvres ; elle demeura interdite : je l' étais beaucoup moi-même.

On pouvait nous entendre, j' adressai à Ellénore des questions indifférentes. Nous reprîmes tous deux une apparence de calme. On annonça qu'on avait servi ; j' offris à Ellénore mon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Adolphe
  • Adolphe
  • adolph
  • Adolphe
  • adolphe
  • Adolphe de
  • Adolphe
  • adolphe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !