affaire léonarda

4389 mots 18 pages
Affaire Leonarda : les cinq jours qui ont plombé Hollande

En quelques jours, Hollande et les siens ont gâché les rares cartes qui leur restaient. Histoire secrète d'un loupé magistral qui change le visage du quinquennat.

C'est un piège. Il y a sauté à pieds joints. Avec la meilleure volonté du monde. Avec surtout l'objectif risqué de trouver à l'affaire Leonarda, véritable condensé de toutes les contradictions de la gauche, une solution rationnelle et juste qui satisfasse à la fois les équilibres de son gouvernement, les états d'âme des socialistes et la colère des jeunes descendus dans la rue.
Ce dimanche matin 20 octobre, François Hollande est encore à son domicile privé. Il a écouté les radios et lu les journaux. Tous sont assassins. Depuis sa courte intervention, la veille, en direct de l'Elysée, le président sait désormais qu'il a perdu la main et que, cette fois, c'est encore plus grave que d'habitude. Il voulait rassembler. Mis à part Valls qui tire la couverture à lui à la une du "JDD" et qui, samedi, n'a renoncé que sur ordre au JT de TF1, les leaders du PS sont aux abonnés absents. Hollande voulait éteindre l'incendie. Voilà qu'Harlem Désir n'a rien trouvé de mieux que de jeter de l'huile sur le feu en exigeant le retour en France de toute la famille Dibrani. Il voulait être humain en proposant une sorte de grâce présidentielle à une jeune fille expulsée sans "le discernement" nécessaire. Il n'a fallu que quelques minutes pour que celle-ci lui renvoie sa proposition à la figure, sur un mode dédaigneux.

Pendu au téléphone, le président n'a plus d'autre choix que de faire lui-même son service après-vente. Respect du droit et humanité : c'était sa ligne et elle demeure. Le rapport de l'Inspection générale de l'Administration (IGA) n'a-t-il pas montré que la famille Dibrani ne voulait pas s'intégrer et que son éloignement était dès lors inéluctable ? Le retour de Leonarda n'était-il pas demandé par tous ceux qui, depuis quelques jours,

en relation

  • Cours de droit civil première année
    6073 mots | 25 pages
  • La france vue par les médias étrangers
    1961 mots | 8 pages
  • Quand l'école de Jules Ferry est elle morte? Fiche de lecture
    1957 mots | 8 pages
  • libertés fondamentales
    2664 mots | 11 pages
  • le gouvernement
    3305 mots | 14 pages
  • bosnie herzégovine
    9827 mots | 40 pages
  • analyse
    10826 mots | 44 pages
  • la fiction réaliste
    61543 mots | 247 pages
  • planete
    65592 mots | 263 pages
  • DROIT CONSTITUTIONEL complet
    18929 mots | 76 pages