afrique

Pages: 19 (4512 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Sécurité alimentaire et développement agricole en
Afrique subsaharienne :
Dossier pour un accroissement des soutiens publics
Note de synthèse - 1
La
sécurité
subsaharienne

alimentaire

en

Afrique

Aujourd’hui, près de 33% de la population
d’Afrique subsaharienne, soit environ 200
millions de personnes, est sous-alimentée, dont
60% dans des pays en conflit. La sousalimentationchronique sévit dans toute la région
mais ces dix dernières années le nombre de
malnutris a principalement augmenté dans les
pays en conflit – souvent bien pourvus en
ressources minérales – alors qu’ailleurs on
constate une amélioration générale, quoique
irrégulière et lente. La région reste, dans
l’ensemble, fréquemment exposée à la famine et
aux crises alimentaires, aisément déclenchéespar la moindre sécheresse, inondation, invasion
de ravageurs, récession économique ou
situation de conflit.
L’Afrique subsaharienne est la seule région du
monde où l’on prévoit une aggravation du
problème de la faim au cours des vingt
prochaines années si des mesures radicales ne
sont pas prises pour instaurer la paix, améliorer
la gouvernance et atteindre le niveau de
développementéconomique nécessaire pour
inverser la tendance actuelle.

Sources d’approvisionnements
Les céréales, les racines et les tubercules
constituent une grande partie des disponibilités
alimentaires en Afrique subsaharienne mais leur
production ne suit pas le rythme de la
croissance démographique. Les pays qui ont été
en mesure d’accroître leur production de
céréales et d’exporter des produitsagricoles
sont généralement ceux où la sécurité
alimentaire s’est améliorée. Pour satisfaire la
demande de denrées alimentaires, les pays
d’Afrique subsaharienne ont été obligés
d’importer davantage : 25% des céréales
consommées sont actuellement importées
(contre 5% à la fin des années 1960). Cette
proportion est bien plus forte dans les pays
pauvres présentant un solde commercial négatifet un fort endettement, et pour lesquels ces
importations ne sont pas viables à long terme.
L’aide alimentaire, en forte augmentation dans
les années soixante-dix, s’est stabilisée à 3% en
moyenne de la consommation de céréales.
Dans certains pays, elle est cependant devenue
une source régulière d’approvisionnement et
peut représenter jusqu’à 20% des céréales
consommées, ce qui rend cespays tributaires
de l’aide extérieure.

Cette synthèse a été préparée par la Division de l’assistance aux politiques de la FAO (TCA) dans le cadre de
l’étude: Sécurité alimentaire et développement agricole : dossier pour un accroissement des soutiens publics,
Rome, à paraître en 2006. L’étude rassemble les arguments qui justifient aujourd’hui un accroissement
substantiel du soutien public,qu’il soit financier ou autre, accordé au secteur par les gouvernements des pays
Africains.
Elle est basée sur des études de cas réalisées dans différents pays d’Afrique et une étude de cadrage, préparée
par le CIRAD - celle-ci fait l’objet de la Note de synthèse N° Les versions en anglais des rapports de l’étude
2.
sont accessibles sur le site: http://www.fao.org/tc/tca/workshop2005_en.asp. Lesversions en français y seront
également accessibles en 2006. De même, l’ensemble des documents sera publié en version papier en 2006.
L’étude a bénéficié d’un financement du Ministère des affaire étrangères français (DGCID). Elle a été discutée
avec des responsables politiques de pays d’Afrique subsaharienne lors de l’atelier régional organisé à Nairobi en
septembre 2005, en collaboration avecle Secrétariat du NEPAD.
Les idées exprimées sont celles des auteurs et ne préjugent pas des positions de la FAO.

Accès à l’alimentation
En Afrique subsaharienne, divers facteurs
entravent l’accès des ménages à la nourriture :
incapacité des pays à engendrer les ressources
nécessaires pour l’importation de produits
vivriers, niveau de pauvreté élevé et en
constante augmentation (50%...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Afrique
  • Afrique
  • afrique
  • Afrique
  • afrique
  • Afrique
  • Afrique
  • L afrique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !