Agriculture porcine

307 mots 2 pages
La viande Porcine

Années scolaire 2010/2011 Madame Lamy
Sommaire:

1°) Différentes races................................................................. Page 3

2°) Carte de l'élevage porcin en France...................................... Page 4

3°) « Tout est bon dans le cochon ».......................................... Page 5

4°) Avantages.......................................................................... Page 5

5°) Conclusion et opinion personnelle........................................ Page 6
Les différentes races de porc en France:

En France, aujourd'hui, il y a trois races de porc. Chaque races est définie en fonction des oreilles, de la couleur de peau et de la morphologie. -Le large white: C'est un cochon d'origine anglaise, il est caractérisé par sa couleur légèrement blanche et ses oreilles droites.

- Le Landrace Français: C'est un cochon d'origine française, sa caractéristique principale est qu'il a un corps long et fuselé avec des oreilles tombantes. Il est de couleur légèrement blanche.

-Le Piétrain: C'est un cochon élevé en Belgique ou dans le Nord de la France. Sa caractéristique principale est qu'il est doté d'une musculature exceptionnelle, il est de couleur rose tacheté de noir.

Carte de l'élevage porcin en France:

« Tout est bon dans le cochon »:

Un proverbe dit que tout ce mange dans le porc, je vais vous prouver que ce proverbe est vrai:

Avantages et inconvénients de cette agriculture:

Les avantages sont que les porcs grandissent très vite ( environ 6/7 mois pour atteindre l'age adulte et être donc mangé) et le coût d'alimentation est peu couteux.

L'inconvénient principale est que, dans un élevage intensif, les porcs sont gavé, et ils vivent dans des mauvaises conditions.
Conclusion et opinion personnelle:

Je pense que l' élevage porcin a de l'avenir en France car depuis les années 50 il ne cesse de se développer, surtout en

en relation

  • memoire
    1030 mots | 5 pages
  • L'agriculture bretonne et ses enjeux environmentaux
    2500 mots | 10 pages
  • Dossier tpe
    1038 mots | 5 pages
  • le sol
    2869 mots | 12 pages
  • La souveraineté alimentaire
    383 mots | 2 pages
  • Les paysages de l’agriculture en mutation
    11457 mots | 46 pages
  • L'industrie agroalimentaire
    8541 mots | 35 pages
  • Nourrir les hommes sur la terre
    1734 mots | 7 pages
  • Le génie génétique
    434 mots | 2 pages
  • Rôle des acteurs dans l’orientation et le fonctionnement des dispositifs de
    1707 mots | 7 pages