Aide au développement

Pages: 38 (9317 mots) Publié le: 16 octobre 2012
MEMOIRE D’ETUDE


SOMMAIRE







RAPPEL DU SUJET……………………………………………………1




INTRODUCTION………………………………………………………2



I- LE FINANCEMENT DE L'AIDE AU DEVELOPPENT


.
11- NATURE ET REPARTITION………………………………………………4


12 – LA CONDITIONNALITE DE L'AIDE……………………………………7

.
13 - Des efforts européens au repli américain……………….10







II- REPENSER L'AIDE21 – UNE AIDE GASPILLEE………………………………………………..12


22- INCOHERENCE ET LOURDEUR DES PROGRAMMES D’AIDE……14


23 – L'ESSOR DU " CHARITY BUSINESS "………………………………16






CONCLUSION………………………………………………………17








BIBLIOGRAPHIE………………………………………………….18





AIDE AU DEVELOPPEMENT




Selon le journal le monde en date du 12 mars 2002, rapportant un chiffre donné par lePNUD, "en 1980, 1,3 milliards d'habitants qui vivent dans les pays les plus pauvres étaient en moyenne 22 fois moins riches que les Américains. Vingt ans plus tard, ils le sont 86 fois moins"

Quelles sont les problématiques d'actualité de l'aide au développement et comment les principaux acteurs se positionnent - ils par rapport à celle-ci ?













INTRODUCTIONL’aide au développement est habituellement définie comme l’ensemble des prêts et dons accordés à des pays et territoires à des conditions financières libérales dans le but de faciliter leur développement économique et d’améliorer leur condition de vie[1]. Suivant l’exemple du plan MARSHALL, elle devait permettre aux pays les moins avancés (PMA) de rattraper leur retard économique grâce àla contribution financière des pays les riches. L’aide au développement comporte un volet bilatéral et un volet multilatéral. L’aide bilatérale est administrée par les organismes des Etats donateurs comme l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international (USAID), le Fonds japonais de coopération économique d’outre-mer ou le Fonds d’Aide et Coopération (FAC) français. L’aide multilatéraleest financée par des contributions des pays riches et administrés par des institutions comme le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et la Banque mondiale. Environ 1/3 de l’aide publique au développement est multilatérale. Des institutions internationales comme la Banque mondiale (BM), le Fonds monétaire international (FMI), le Programme des nations unies pour le développement(PNUD) devaient compléter dans ce sens l’aide traditionnelle bilatérale


Cependant, plusieurs facteurs suggèrent aujourd’hui que l’aide au développement est en crise. L’objectif de 0.7% du produit intérieur brut (PIB) fixé par l’Organisation des nations unies (ONU) en 1970 est loin d’être atteint par la grande majorité des contributeurs. Aussi, la récente montée en force des flux decapitaux privés à destination de certains pays du tiers monde, peut-elle laisser penser que les flux publics ne sont plus aussi nécessaires que par le passé ; et que finalement l’aide au développement a joué son rôle en devenant progressivement inutile. Toutefois, l’érosion des flux publics relève probablement plus de l’échec des politiques que de leur réussite. Le Sommet de MONTERREY en 2000 surl'initiative de l’ONU fut une tentative de réaction dans ce sens. D’autre part, la réorganisation des priorités, avec notamment l’accroissement des interventions d’urgence a détourné l’aide de son objectif central qu’est le développement. Déjà abordée, notamment à l’occasion du 50° anniversaires des institutions financières multilatérales de Bretton-Woods, la question du bien-fondé de l’efficacitéde l’aide au développement est donc réapparue dans les débats économiques, notamment avec la publication de nouvelles études mettant en évidence la faiblesse des liens entre flux d’aide et croissance économique.


Les changements majeurs intervenus dans l’environnement international depuis le début de la décennie ont probablement influencé aussi les enjeux et les orientations de l’aide...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aide au développement
  • Aide au développement
  • Aide au développement à l'international
  • Ue et aide au développement
  • aide développement du sud
  • Devoir aide au developpement
  • Aide publique au développement
  • Aide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !