Air france klm

377 mots 2 pages
AIR France - KLM n'a pas hésité à concurrencer frontalement les « low cost » en proposant des tarifs de plus en plus attractifs, quitte à être déficitaire sur le créneau du court courrier avec la possibilité de se rattraper allègrement sur les longues distances où elle détient toujours un relatif monopole. Cependant l’ampleur que prennent les « low cost » pousse les compagnies traditionnelles à se réorganiser et à se restructurer afin de diminuer leurs coûts de fonctionnement et de rester compétitives.

Autour des deux leaders Ryanair et easyJet, les faillites se sont multipliées : plus de 20 compagnies low cost ont disparu, montrant en cela les limites de ce concept, surtout en Europe, où la structure du marché est différente de celle de l'aérien aux Etats-Unis :
• les liaisons rentables sont déjà exploitées ;
• le poids du charter est encore important en Europe ;
• la concurrence avec le transport ferroviaire privilégié par l'Union européenne est frontale sur les courtes distances ;
• la compétition entre compagnies low-cost s'intensifie avec un risque de surcapacité.
Face à la concurrence du modèle low cost, les compagnies traditionnelles européennes possèdent de meilleurs atouts que les transporteurs américains.

En effet, Air France et KLM disposent d'un réseau articulé autour de deux hubs qui relient les trafics moyen-courriers aux trafics long-courriers, alors que les plates-formes américaines connectent entre eux des vols moyens courriers, un dispositif facile à contourner par les compagnies low cost.
Air France a également fait évoluer son produit moyen-courrier pour tenir compte de la concurrence des transporteurs low cost, réduire ses coûts d'exploitation et répondre aux attentes évolutives des passagers.

La grille tarifaire a été entièrement revue : les prix sont nettement plus attractifs et offerts dans des volumes importants. Par exemple, 15 000 sièges, soit l'équivalent de 90 A320 sont proposés quotidiennement aux tarifs les plus bas

en relation

  • Klm- air france
    636 mots | 3 pages
  • Klm air france
    1351 mots | 6 pages
  • Air france klm
    855 mots | 4 pages
  • Air france-KLM
    1355 mots | 6 pages
  • Support air france klm
    76127 mots | 305 pages
  • Fusion air france klm
    783 mots | 4 pages
  • Étude air france klm
    14693 mots | 59 pages
  • Air france klm
    1835 mots | 8 pages
  • Fusion air france klm
    3425 mots | 14 pages
  • Présentation air france klm
    1201 mots | 5 pages