aléatoire

Pages: 7 (1610 mots) Publié le: 20 janvier 2015
Théories des organisations :
Le thème « les raisons théoriques de l’existence des relations inter-organisationnelles »
Le concept de coût de transaction apparait pour la première fois en 1937 dans l'article de Ronald Coase , « The Nature of the Firm ». C'est cependant Oliver Williamson qui est considéré comme le fondateur de cette théorie. Cette dernière postule que les agents ne sont dotésque d'une rationalité limitée tout en se comportant de manière opportuniste. Le point de départ de Williamson le concept de la relation inter-organisationnelle comme faisant partie d’un mécanisme hybride entre le marché et la hiérarchie.
Le concept théorique se base et s’intéresse généralement à ce qui se passe à l’intérieur des organisations. Les outils proposés (planification, budgets,évaluation des performances) se diffusent dans l’organisation de manière verticale (ascendante et / ou descendante). Les soi-disant nouveaux dispositifs (tableaux de bord prospectifs, ABC), s’ils intègrent une plus grande transversalité, restent résolument tournés vers la facilitation des décisions par une meilleure information d’un management centralisé. Pourtant, au sein même des entreprises, beaucoupreconnaissent la nécessité d’orchestrer à la fois les relations verticales et horizontales. L’interdépendance des tâches ne cesse de s’accroître et elle dépasse les frontières juridiques de l’entreprise.
Le succès d’une organisation est conditionné par les actions et les fonctions en interne aussi bien que par les d’autres grand nombre d’acteurs externes. Une problématique cruciale est alors desavoir les raisons théoriques de l’existence des relations inter organisationnelles. Il s’agit de comprendre le concept des relations inter-organisationnelles. Les relations inter-organisationnelles étant très hétérogènes, l’une des premières préoccupations des chercheurs a été de proposer des moyens d’organiser ces types de relations. Leurs travaux prennent principalement appui sur deux corpusthéoriques : l’approche transactionnelle d’une part et l’approche relationnelle d’autre part. L’ensemble de ces arrangements contractuels qui entrent dans la catégorie dite «hybride»
Sont considéraient comme intermédiaires sur un continuum qui va du marché à l’organisation
Formelle. Difficiles à cerner les hybrides s’assimilent aux contrats de long terme, aux échanges réciproques, aux réseauxinter-organisationnels
Ces approches sont souvent intégrées dans des typologies exposant deux aspects essentiel : le marché, la bureaucratie (ou la hiérarchie) et une troisième partie appelé par la confiance.
Le développement proposé sur les raisons théoriques de l’existence inter-organisationnel suit ce raisonnement. Il est structuré en deux parties :
des approches transactionnelle etrelationnelle pour une théorie d’apparition des relations inter-organisationnelles ;
la présentation des différents modes des relations inter-organisationnelles ;
Les fondements théoriques des relations inter-organisationnelles
Cette première section présente les approches transactionnelle et relationnelle qui servent de fondements théoriques aux travaux sur les relations inter-organisationnelles.
Ausein de l’approche transactionnelle, la théorie des coûts de transaction développée par Williamson (1975) propose différents arrangements institutionnels pour gérer les transactions de manière efficiente. Toute transaction génère un coût qui vient s’ajouter au seul coût du produit échangé. C’est le coût de la recherche ; le fonctionnement du marché a un cout (cout de collecte d’informations ,coutd’établissement du prix …)du partenaire, de négociation, de contractualisation, des dispositifs de surveillance, etc. Ce coût dépend des caractéristiques des transactions : leur fréquence, leur incertitude et le niveau d’actifs spécifiques qu’elles requièrent (i.e. actifs matériels ou humains non redéployables dans le cadre d’un autre échange). Il est également influencé par les facteurs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Variables aléatoires
  • Variable aléatoire
  • variable aléatoires
  • Process aleatoire
  • Va aléatoires
  • La vague aléatoire de la musique techno
  • le contrat aléatoire en droit civil
  • Modèles aléatoires de carnets d’ordres

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !