Alain philo

Pages: 8 (1966 mots) Publié le: 17 septembre 2013
Commentaire du texte d'Alain

Introduction


Dans ce texte Alain cherche à donner une définition précise à la notion de conscience. Généralement la conscience désigne une faculté spécifiquement humaine par laquelle nous savons ce que nous faisons et pensons. Etant attachée à notre nature, l'opinion pense que cette faculté est innée et accompagne la moindre de nos actions. Or pour Alain,l'homme n'est pas toujours conscient de ce qu'il fait puisqu'il identifie la conscience à la réflexion. Ainsi nos attitudes impulsives comme nos actions habituelles sont-elles dépourvues de conscience. En cela, l'homme ressemble à l'animal.
Pour nous amener à embrasser cette définition de la conscience, qui n'est jamais ouvertement déclarée mais simplement suggérée par la texte, Alainprocède par élimination. Il étudie d'abord le comportement animal régi par l’instinct. Celui-ci est dépourvu de conscience puisque l’animal n’a pas de passions autrement dit d’intériorité. La conscience suppose donc l’existence de passions mais ce n’en est pas la l’unique condition. Bien qu’étant passionnés les hommes, en effet, ne sont pas non plus conscience. La conscience suppose donc la présence depassions mais aussi leur maîtrise et c’est en cela qu’elle est conscience morale. Alain nous montre enfin que cette cécité de la conscience ne touche pas uniquement nos actions impulsives mais également nos comportements culturels inspirés par l’habitude. Autant dire que pour l’auteur l’homme est très rarement conscient de ce qu’il fait.
Pour Alain, La conscience ne serait donc rien d'autreque la réflexion, qui suppose une totale emprise sur ce que nous faisons et l’accès à la véritable humanité induirait des comportements pleinement conscients et responsables. Pourtant en identifiant ainsi conscience et conscience morale, Alain postule que la conscience n’est pas une faculté passive, pure observatrice des phénomènes qui l’agitent. Il pose au contraire qu’elle est activité etqu’elle se confond avec la volonté lorsqu’elle parvient à maîtriser ses émotions. Or la conscience est-elle en elle-même une force comme l’affirme l’auteur ou bien est-elle un simple projecteur ? Peut-elle d’elle-même infléchir le mouvement des passions ou bien la maîtrise de ces dernières suppose-t-elle l’intervention d’autres valeurs capables de faire contre poids (qu’il s’agisse de valeurs sociales oud’autres valeurs inspirées par la passion) ?

Par ailleurs si la dignité humaine tient en cette capacité de réflexion, celle-ci n'est-elle pas conditionnée par les actions habituelles, par les automatismes, sans lesquels la conscience accaparée par les moindres détails de son quotidien, ne pourrait jamais s'élever à la réflexion véritable, à la réflexion philosophique ou morale qui fait lagrandeur et la noblesse de l'homme ?


Comme vous pouvez le constater l'introduction doit répondre à plusieurs exigences:

- Présentation de la thèse de l'auteur
- Mise en perspective de l’intérêt philosophique du texte
- Présentation des étapes de l'argumentation
- Formulation des questions critiques attachées au texte

Pour commencer la rédaction du commentaire de texte vous devezprésenter succinctement, sous forme d'une brève introduction, le problème dont vous allez traiter dans la première partie ainsi que son lien logique avec le thème central du texte.

Pour nous montrer que la conscience s'identifie à la réflexion, Alain procède par élimination. Ainsi commence-t-il par analyser le comportement animal dont la conscience est manifestement absente

1- Les animaux nepossèdent pas de conscience.

Pour Alain "les animaux n'ont point de conscience" parce qu'ils n'ont "pas de passions".
Au sens commun "passion" signifie subir, pâtir. Mais la passion est aussi un sentiment intérieur. Or n'ayant pas de passion, ne disposant d'aucune intériorité, les animaux ne peuvent se mettre à distance du monde pour le connaître et le maîtriser. Ainsi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire philo alain
  • Commantaire Philo Définitions
  • Alain
  • Alain
  • ALAIN
  • Alain
  • Alain
  • Alain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !