Albert camus

834 mots 4 pages
DM de français
Commentaire de Camus l’Etranger

|

Albert Camus est né en 1913 et mort dans un accident de voiture en 1960. De nationalité française dont la famille est partie en Algérie pour travailler. Son père étant mort et sa mère illettrée, s’exprime avec beaucoup de difficultés.
Adhérant au parti communiste, il prend position dans un journal le «combat».
Il publie l’Etranger en 1942.
Dans l’extrait de l’Etranger sur le polycopié Meursault le personnage principal nous est présenté en prison avec les difficultés qu’il y rencontre.
Comment vit-il sa vie en prison ? Exprime t-il ses sentiments ?
Nous verrons dans une première partie la difficulté d’adaptation en prison et dans une seconde partie importance des souvenirs.

Arriver en prison on prit toutes les affaires de Meursault ;
Ligne 1 à 3 : « […] on ma pris ma ceinture, mes cordons de souliers, ma cravate et tout ce que je portais dans mes poches, mes cigarettes en particulier. »
Les ceintures, cordons, cravate et autres accessoires de ce genre était retirés au prisonnier afin qu’ils ne puissent mettre fin a leurs jours.

Il y avait beaucoup de choses qui causaient un manque dans la vie de Meursault. Les femmes en particulier qu’il regrettait les moments qu’il avait partagé avec certaines d’entre elles.
Mais la seule chose que Meursault ne voulait pas qu’on lui enlève ce fut les cigarettes étant comme tous les fumeurs très dépendant. Ce qui rendu les premiers jours de prison insurmontable;

Lignes 4 à 5 : « Les premiers jours ont été très durs. C’est peut-être cela qui m’a le plus abattu. »
La cigarette jouant sur les nerfs de cette personne et son état psychologique. Se retrouvant enfermé entre quatre murs sans liberté ne lui facilite pas ses premiers jours de prison.
La nicotine lui aurait permis d’oublier l’ennuie et d’évacuer le stress de cette emprisonnement soudain.
Il était en état de manque et ne savait que faire ? Donc pour combler ce vide il suçait le bois de son lit.

en relation

  • Albert camus
    1266 mots | 6 pages
  • Albert Camus
    916 mots | 4 pages
  • Albert camus
    298 mots | 2 pages
  • Albert Camus
    497 mots | 2 pages
  • Albert Camus
    610 mots | 3 pages
  • Albert camus
    785 mots | 4 pages
  • Albert camus
    279 mots | 2 pages
  • Albert camus
    376 mots | 2 pages
  • Albert camus
    1090 mots | 5 pages
  • Albert camus
    399 mots | 2 pages