Albert camus

1266 mots 6 pages
L’étranger, Albert Camus

1. Albert Camus est un des écrivains, essayistes, journalistes ou encore philosophes majeurs du 20e siècle. Né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie, il est élevé par sa mère et sa grand-mère après le décès de son père, blessé à la bataille de la Marne. Albert Camus fait ses études à Alger où déjà un de ses instituteurs remarque son talent pour l’écriture. Au lycée, il connait la différence due à la pauvreté. En 1930, les médecins lui diagnostiquent la tuberculose qui l’oblige à arrêter le sport. Il se marie avec Simone Hié. En 1937, il crée le Théâtre du Travail à Alger. Il devient rédacteur en chef du journal l’Alger Républicain, interdit par le gouvernement en 1940. Cette même année, Albert Camus part à Paris et travaille comme secrétaire de rédaction à Paris-Soir. Il commence le « cycle de l’absurde » avec la parution de L'Étranger et du Mythe de Sisyphe en 1942. Il prend parti contre les atrocités de la guerre notamment la bombe atomique. En 1947, Albert Camus publie La Peste, succès littéraire puis en 1949, Les Justes. Son engagement politique ne fait pas l’unanimité. Albert Camus est violemment attaqué par certains de ses amis, et rompt son amitié avec Jean-Paul Sartre. En 1956, alors qu’il plaide pour la paix en pleine guerre d’indépendance algérienne, il reçoit des menaces de mort. Les Algériens lui reprochent de ne pas avoir pris parti pour l’indépendance. L'écrivain quitte Alger sous protection. Deux ans plus tard, il expliquera qu’il était contre l’indépendance de l’Algérie. Il aurait souhaité que le système colonial s’arrête mais que l’Algérie reste française, ce qui peut paraitre contradictoire. Albert Camus publie peut-être son œuvre la plus pessimiste avec La Chute, dans laquelle il critique l’existentialisme. En 1957, il reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre. Le 4 janvier 1960, Albert Camus trouve la mort dans un accident de voiture avec son ami Michel Gallimard, neveu de l’éditeur.

en relation

  • Albert Camus
    916 mots | 4 pages
  • Albert camus
    298 mots | 2 pages
  • Albert Camus
    497 mots | 2 pages
  • Albert Camus
    610 mots | 3 pages
  • Albert camus
    785 mots | 4 pages
  • Albert camus
    279 mots | 2 pages
  • Albert camus
    376 mots | 2 pages
  • Albert camus
    1090 mots | 5 pages
  • Albert camus
    399 mots | 2 pages
  • Albert Camus
    1413 mots | 6 pages