Alexandre soljenitsyne

Pages: 26 (6490 mots) Publié le: 7 mars 2011
Une journée d'Ivan Denissovitch est un roman d'Alexandre Soljenitsyne écrit en russe et publié dans la revue Novy Mir pour la première fois en 1962 dans le contexte de « déstalinisation » (cependant, de nombreux passages ont été soumis à la censure). Le roman décrit les conditions de vie dans un camp de travail forcé russe du début des années 1950 à travers les yeux d'Ivan Denissovitch Choukhov,archétype du paysan russe moyen que l'on suit au cours d'une journée.
Analyse Ce court roman, écrit dans un style sobre et épuré, reprend la plupart des thèmes chers à Soljenitsyne : le goulag, l'évocation de la Russie profonde avec son fatalisme, son héroïsme et sa bassesse. L'humour n'est pas absent de ce roman : malgré les privations, le froid sibérien, la maladie, les vexations endurées toutela journée, Choukhov a réussi à grappiller un morceau de pain supplémentaire, ce qui l'amène à cette conclusion :
Une journée de passée. Sans un seul nuage. Presque de bonheur.
Des journées comme ça, dans sa peine, il y en avait, d'un bout à l'autre, trois mille six cent cinquante-trois.
Les trois de rallonge, c'était la faute aux années bissextiles.
Résumé Choukhov (CH-854) a été condamnéà la déportation en camp de travail pour « trahison de la patrie » (accusation forcée d'espionnage) car il a été fait prisonnier au cours de la Seconde Guerre mondiale par les Allemands. Bien qu'il ait été condamné à 10 ans, Choukhov sait qu'à l'instar des autres bagnards, il ne quittera vraisemblablement pas le camp vivant.
Le livre s'ouvre sur le réveil de Choukhov, malade. Pour avoir rejointles autres en retard, il est contraint de nettoyer le sol du corps de garde. Sa punition effectuée, il se rend au dispensaire pour y chercher des soins. Le médecin ne peut pas l'exempter car il a déjà dépassé son quota quotidien d'arrêts de travail, et renvoie Choukhov au travail. Choukhov appartient au 104e peloton de travailleurs, composé de 23 hommes et d'un chef à qui les prisonniers doiventune totale obéissance. Les hommes du camp partagent leur temps entre travaux forcés et méthodes de survie, subissant une loi brutale et primaire ne permettant qu'aux plus résistants de s'en sortir. Choukhov est un dur et un travailleur, ce qui lui a valu le respect de ses pairs. Les rations de nourriture (kacha) sont très limitées, et représentent pour les prisonniers leur seule richesse quecertains capitalisent, comme le fait Choukhov. A la fin de la journée, il arrive à rendre de petits services à César, un intellectuel capable d'échapper aux travaux manuels en s'étant rendu utile aux services administratifs. César est aussi privilégié, car il reçoit des paquets de nourriture de ses proches, qu'il partage avec Choukhov en remerciement de ses services.
Finalement, la journée de Choukhova été productive, presque une bonne journée, car il a pu survivre. Ce point de vue restrictif proposé par Soljenitsyne sur la vie au Goulag arrive à faire évoquer l'horreur banalisée que subissent les prisonniers, écrasés par des conditions de vie intolérables et pourtant supportées sans cri, les tortures que l'on devine sans y être confrontées, les petites rapines qui permettent à certains, commeChoukhov, de vivoter, entouré de ceux qui s'écroulent en silence, vaincus par une violence sourde. Soljenitsyne offre à ses lecteurs, dans un livre court et très accessible, une peinture de la cruauté du système concentrationnaire du Goulag encore renforcée par le point de vue subjectif de son héros, bagnard banal, résolu à accepter la violence du système en ayant restreint son humanité auxbesoins élémentaires de subsistance et ses espoirs à survivre jusqu'au lendemain.
Alexandre soljenitstyneBiographie [modifier]La mère d'Alexandre, Taïssia Chtcherbak (Щербак), d'origine ukrainienne, partit étudier à Moscou où elle épousa un jeune officier de l'armée, Isaakiy Soljénitsyne. En 1918, Taïssia est enceinte d'Alexandre. Peu après l'annonce de la grossesse de sa compagne, Isaakiy meurt...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Soljenitsyne
  • Alexandre
  • Alexandre
  • Alexandre
  • Alexandre
  • Alexandre
  • Alexandre
  • Alexandre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !