Alice

Pages: 6 (1405 mots) Publié le: 18 septembre 2014
Étape 1 Adélaïde
Il existait, dans un monde fort lointain un village que l’on nommait Vénustéla. Dans cette fameuse bourgade, les gens étaient tous pareils. Ils avaient les mêmes valeurs, la même mentalité, la même façon de s’habiller : pour les femmes c’était d’amples tuniques accompagnés d’oblongues jupes et pour les hommes, c’était le veston qui dépassait les hanches ainsi que les pantalonsnoirs ou gris. Lorsque le peuple était confronté à la différence, nul n’était rassuré. La beauté dans ce village n’avait aucun égal, cette caractéristique était primordiale pour chaque être vivant dans le village de Vénustéla. Or, dans ce même village vivait la jeune fille Adélaïde. Elle était laide, plus que ne put tolérer les villageois. Ses cheveux hirsutes, combinés à ses traits disgracieuxfaisait d’elle une jouvencelle dépréciée. Dénuée de parents, car ceux-ci ont trépassé lors de sa jeunesse, elle vivait avec une vieille dame. On surnommait cette dernière la sorcière. Elle n’en était pas hideuse pour autant, on la qualifiait ainsi simplement car elle était douée pour guérir les maladies. Enfin, ce qu’elle faisait réellement était inconnu au visage des paysans. Donc, depuis toutejeune Adélaïde habitait avec la sorcière, communément appelé Cyrielle. On jaspinait que la jeune femme avait été très bien instruite et élevée malgré le fort caractère éminent de Cyrielle. Lors de ses premières années de vie Adélaïde était une très belle môme. Mais dans les circonstances de sa rencontre avec la sorcière, le bambin n’avait qu’un souhait; se faire aimer pour sa véritable beauté.Puisque depuis la mort de ses parents, tout le monde la prenait en pitié, et la population en entière la désirait, car elle était belle, pure et fraîche. Peu importait son caractère, ses valeurs, sa façon de voir la vie et sa personnalité. Alors depuis ce jour, sa beauté se détériorait de plus en plus jusqu’à en devenir à ce point hideuse. Par contre, le jour où quelqu’un allait la chérir pour sa beautévéridique, le sort serait levé.
Malgré son instruction, sa magnifique personnalité, sa politesse et ses valeurs hors du commun, rien chez elle ne plaisait aux paysans. Alors, sous la démocratie elle fut contrainte de quitter le village à ses risques et périls. Avant de fuir, Adélaïde retourna chez Cyrielle afin de récupérer ses minimes effets personnels et un peu de nourriture.
Ainsi ellepartit. Seule, navigant contre le froid la nuit, et contre le soleil le jour. Elle marchait des jours entiers en se nourrissant que très peu. Il lui arrivait de piocher dans son sac quelques grains de nourriture ou un peu de pain pour se remplir l’estomac. Mais c’était si peu, et très bref. Elle préférait s’arrêter près des lacs ou des rivières afin de boire de l’eau. Elle trouvait la forêt si belleet enchanteresse. Mais un soir, alors que la nuit abattait son décor sombre sur le paysage, Adélaïde fut prise au dépourvu. Lorsqu’elle préparait son petit nid afin de se reposer un tantinet, des hurlements se firent entendre. D’abord ils étaient à peine audibles, mais devinrent de plus en plus tonitruants. Des pas avec un rythme précipité s’approchèrent de son campement. La peur s’empara d’elle enune seconde. Et à ce même instant, sortit tout droit de la forêt, deux loups titanesques sautèrent près d’Adélaïde. Leurs yeux rouges et leurs dents prêtes à attaquer montrèrent à la jeune fille qu’il fallait immédiatement déguerpir. Elle courra, en laissant tous ces effets derrière, aussi vite que ses jambes lui permirent, évidemment les bêtes la suivaient de très près. Elle regarda droit devantet vit un arbre étalé sur le sol qu’elle devait esquiver. En sautant, cela lui enleva de la vitesse, donc inquiète, elle jeta un rapide coup d’œil derrière et remarqua que les loups s’étaient arrêtés à l’arbre. Ils hurlaient et gémissaient tout à la fois. Adélaïde était donc sortit du pétrin. Peut-être avaient-ils une limite à respecter. Elle n’eut pas entièrement la capacité de prolonger son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Alice
  • Alice
  • Alice
  • Alice
  • Alice
  • Alice
  • ALICE
  • alice

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !