Allods

782 mots 4 pages
Voleur

Rat des villes, éclaireur, assassin, chasseur de prime ou traqueur… Peu importe les termes, l’artiste est le même : Le maître acrobate des ombres et de la malice, le Voleur ! Se mouvant avec grâce et légèreté dans les plus sombres ténèbres, le Voleur est avant tout un redoutable combattant alliant furtivité, rapidité, agilité, pièges, poisons et armes avec brio. Sauter par dessus quelqu’un tout en lui tranchant la gorge et retomber sur ses pieds en ayant en un éclair ôté une vie est une banalité pour un Voleur. Cependant, si ce prédateur est aussi terrible que rusé, il est aussi vulnérable quand il n’est pas en mouvement. Malgré tout, il compense sa faiblesse physique par un formidable panel d’esquives et de ruses, faisant de lui un tueur aussi dangereux qu’imprévisible.

Aspects
L’initiative.

Contrairement aux autres professions, le Voleur n’a, sur ses compétences d’armes et uniquement sur ses compétences d’armes, aucun temps de rechargement. En contrepartie, il a une barre d’initiative comportant 10 points d’initiative lui permettant de lancer ses compétences. Les points d’initiative se régénèrent constamment, et chaque compétence d’arme en nécessite un nombre précis. Par exemple, le “Tir d’infiltration” consomme 5 points d’initiative et quelque points d‘énergie.

La furtivité.

Le Voleur peut se fondre dans les ombres, entrant en mode furtif pendant quelques secondes. Totalement invisible? Non ! Il y a différents moyens de détecter un Voleur camouflé, comme par exemple l’herbe qui bouge à son passage ! Gardez les yeux ouverts si vous soupçonnez un Voleur dans les parages, et vous, Voleurs, faites attention où vous marchez ! L’environnement est un facteur important du Voleur, et quand d’autres professions le façonne à leur manière, le Voleur s’y adapte en toute situation. Attention ! Si le Voleur subit ou inflige des dégâts pendant le mode furtif, il perd celui-ci !
Les pièges.

En parlant d’adaptation à l’environnement, le Voleur peut

en relation

  • Demande , du rang de paysan
    655 mots | 3 pages
  • Manuel du dgx
    64003 mots | 257 pages
  • Société féodale
    232641 mots | 931 pages