Almoravide

Pages: 9 (2010 mots) Publié le: 10 mars 2011
Almoravides, en arabe al-Murābitūn ̣
Les Almoravides, 1056-1147 : Confrérie de moines guerriers, Berbères sahariens qui, au XIe s., sous la direction spirituelle de Abd Allah ibn Yasin, entreprirent la conquête du Maroc et y fondèrent une dynastie qui, après avoir conquis le Maghreb central jusqu'à Alger, étendit sa domination sur l'Andalousie (1086). Les origines Les Almoravides sont des tribusberbères du groupe des Sanhadjas, apparentés aux Touareg. Pasteurs nomades, ils se lancent au milieu du XIe s., à partir de leur désert, à la conquête de terres plus riches et parviennent à constituer un immense empire, englobant un double domaine africain et européen. Ce mouvement, qui traduit un épisode de lutte pour la vie que mènent constamment, au Maghreb, les nomades contre les sédentaires,s'expriment en termes religieux. En effet, les Almoravides sont en même temps qu'une confédération de tribus, une confrérie religieuse. Tout comme les Arabes au début de l'islam, ils se mettent en marche pour occuper des territoires et propager une doctrine. La doctrine almoravide Toutefois, cette doctrine n'a rien d'original et ne fait que reprendre les principes du rite malékite, hérités desgrands docteurs de Kairouan. En 1035, des chefs de la tribu des Lamtunas, de retour de pèlerinage, s'arrêtent à Kairouan, où ils entendent Abu Imran, savant originaire de Fès. Pris d'admiration pour ce maître, ils lui demandent d'envoyer parmi eux, dans le désert, l'un de ses disciples. Ce sera Abd Allah ibn Yasin, fondateur du mouvement almoravide. Réformateur rigoureux, ibn Yasin invite lesnomades à respecter scrupuleusement les prescriptions de l'islam et, par conséquent, à ne plus épouser plus de quatre femmes et à payer l'impôt rituel. Trouvant ces obligations insupportables, les nomades ne répondent pas à son appel. Ibn Yasin les abandonne alors et se rend, en compagnie de l'un de leurs chefs, dans une île du cours inférieur du Sénégal. Très vite, quelques chefs de tribus les suivent,encourageant par leur exemple beaucoup de nomades à faire de même. C'est ainsi que le ribat fondé par ibn Yasin essaime et compte, en peu de temps, de nombreux fidèles. Le ribat : centre de formation religieuse et militaire Le ribat est un couvent doublé d'un camp militaire. Les gens du ribat, ou murabitun, constituent, en même temps qu'une communauté religieuse, une troupe de guerriers. Ilsreçoivent un enseignement religieux fondé sur un malékisme intégral et schématique. Ibn Yasin parvient à soumettre ces chevaliers sahariens, férus d'indépendance, à une discipline très rigoureuse. Le moindre manquement aux obligations religieuses ou morales est sanctionné de coups de fouet, qui doivent être supportés en « esprit de pénitence ». Les fidèles sont constamment aux ordres de leur maître ibnYasin, considéré comme le gardien de la loi. L'occupation du Maroc Cette discipline aide à la formation militaire des murabitun. Devenus une véritable machine de guerre, ces moines-soldats parviennent à s'imposer aux Noirs idolâtres avant de franchir l'Atlas et d'occuper le Maroc sous la conduite de Yusuf ibn Tachfin, le fondateur de la dynastie des Almoravides. Ce dernier prend le pouvoir en1061 et étend très vite son autorité sur tout le Maghreb central jusqu'à Alger. L'annexion de l'Andalousie En 1085, le roi de Castille et de León, Alphonse VI, s'empare de Tolède et menace les principautés musulmanes d'Andalousie. Les royaumes de taifas, principautés arabes d'Espagne, appellent alors à leur secours Yusud ibn Tachfin. Renouant les traditions de la guerre sainte, celui-ci remporte en1086 la victoire retentissante de Zalaca (voir également bataille de Zalaca). Devenu le champion de l'islam en péril, le roi almoravide s'arroge la souveraineté sur l'Espagne musulmane au détriment des royaumes de taifas. En 1090, il obtient des fuqaha (pluriel de faqih), ou jurisconsultes andalous, une fatwa, ou consultation juridique, l'autorisant à détrôner les princes des taifas, déclarés à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les almoravides
  • Dynastie almoravide
  • Le mouvement almoravide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !