Aloysius bertrand

281 mots 2 pages
Louis Jacques Napoléon Bertrand, dit Aloysius Bertrand[1] est un poète, dramaturge et journaliste français, né le 20 avril 1807 à Ceva (Piémont), mort le 29 avril 1841, à l'hôpital Necker de Paris. Considéré comme l'inventeur du poème en prose, il est notamment l'auteur d'une œuvre posthume passée à la postérité, Gaspard de la nuit (1842).
Né à Ceva le 20 avril 1807, Louis Bertrand était le fils de Georges Bertrand et Laure (ou Laurine-Marie) Davico. Georges Bertrand vit le jour le 22 juillet 1768 à Sorcy[2],[3] dans une famille de soldats. Lieutenant de gendarmerie, il épousa en secondes noces à Ceva, dans le Piémont, alors dans le département de Montenotte (aujourd'hui dans la province de Coni), le 3 juin 1806, Laure Davico, fille de Giacomo Davico, maire de la ville, née le 2 août 1782[4]. Après la naissance de Louis, leur aîné, en 1807, un second fils, Jean Balthazard, vit le jour le 17 juillet 1808[5],[6].

Le 15 mars 1812, Georges Bertrand fut nommé capitaine de gendarmerie à Spolète[7], dont le préfet était le baron Roederer, et où naquit le 23 décembre la sœur du poète, Isabelle-Caroline, dite Élisabeth[5]. Le 3 septembre 1814, il fut affecté à Mont-de-Marsan, où il fit la connaissance de François-Antoine Harel, alors préfet des Landes. Puis, mis à la retraite fin août 1815, il quitta les Landes et s'installa à Dijon, où naquit le 19 mars 1816 un quatrième enfant, Charles Frédéric (qui devint plus tard journaliste)[8],[6], et où se maria le 11 janvier 1818 sa fille Denise, née d'un premier lit[9].

en relation

  • Aloysius bertrand
    428 mots | 2 pages
  • Aloysius Bertrand
    967 mots | 4 pages
  • Aloysius bertrand
    362 mots | 2 pages
  • Biographie aloysius bertrand
    2553 mots | 11 pages
  • Aloysius Bertrand Un rêve
    1194 mots | 5 pages
  • Un rêve - aloysius bertrand
    1317 mots | 6 pages
  • Ondine aloysius bertrand
    1992 mots | 8 pages
  • Un rêve de aloysius bertrand
    1576 mots | 7 pages
  • Aloysius bertrand ondine
    263 mots | 2 pages
  • Ondine aloysius bertrand
    1586 mots | 7 pages