Alphonse boudard

750 mots 3 pages
Nous sommes venus rendre hommage à un grand écrivain .Nous sommes venus dire au revoir à un ami , un père , un grand’père , un époux. Depuis toujours , ALPHONSE BOUDARD menait des luttes de DIEUX pour échapper au terrible .Il avait vécu ses 7 premières années dans le LOIRET chez des paysans où sa mère nourricière l’appellait « le gosse de compagnie » tant il aimait raconter des histoires . Puis ce fut PARIS, chez sa grand ‘mère , dans le XIII arrondissement .Le petit paysan se transformait en citadin dans un quartier populaire .La langue verte entrait dans sa vie.Elle irriguera son inspiration ; elle en fera un descendant de VILLON, RABELAIS , CELINE, d’ALBERT SIMONIN qui fut un de ses fervents dés leurs commencements juste après MICHEL TOURNIER et ROBERT POULET .
A 18 ans , il entrait au maquis .L’inconséquence d’un de ses chefs fit qu’avec un copain « MUSIQUE », ils n’arrivèrent pas à l’heure au rendez vous de LA FERME DU BY en SOLOGNE . Quarante jeunes gens qui , eux , avaient dirigés , furent passés par les armes .Déjà , quelques mois auparavant , il l’avait échappé belle quand, arrêté par une patrouille allemande dans une rue de son Paris , il dut à l’absence de curiosité des soldats d’avoir la vie sauve .Ses poches étaient bourrées de tracts .Une troisième fois , alors qu’il roulait à vélo en peine campagne , une mitraillette STEN et un révolver MAUSER , dans ses sacoches , il entendit un bruit de moteur .Il se jeta dans un fossé gorgé d’eau .Un convoi militaire passa …Sa confrontation avec la mort se poursuivra pendant la Libération de Paris , place ST MICHEL , lorsqu’il se retrouvera nez à nez avec un Allemand qui avait dégainé avant lui ; l’arme s’enraya .Ce fut ensuite l’Alsace , prés de Colmar , où , le soldat des commandos de France de la première armée de de LATTRE, il fut blessé au combat ce qui lui valut la croix de guerre avec étoile d’argent. Et il eut les ravages de la tuberculose .Il en demeurera handicapé à vie sans que jamais l’humour ne

en relation

  • penis de chevale
    3893 mots | 16 pages
  • Les prix littéraires
    4680 mots | 19 pages
  • Richard harrison
    2407 mots | 10 pages
  • Anthologie saisonx
    1896 mots | 8 pages
  • Francophonie urbaine
    4181 mots | 17 pages
  • Nucéra
    4929 mots | 20 pages
  • Les unites argotiques dans la langue francaise
    17463 mots | 70 pages
  • La prostitution
    5319 mots | 22 pages
  • La maison
    8515 mots | 35 pages
  • Analyse sociolinguistique de l'argot
    16274 mots | 66 pages