Amália rodrigues

269 mots 2 pages
Amália da Piedade Rebordão Rodrigues2 (Lisbonne, 23 juillet 1920 – Lisbonne, 6 octobre 1999) est une chanteuse, fadiste et actrice portugaise. Elle est généralement plus connue sous le nom d'Amália Rodrigues (/ɐˈmaliɐ ʁuˈdɾiɡɨʃ/). Sa sœur cadette, Celeste Rodrigues3, deviendra elle aussi une fadiste4.
Surnommée Rainha do Fado (« Reine du fado »), Amália est la fadiste qui a le plus popularisé le fado dans le monde. Elle a enregistré plus de 170 disques au cours de sa vie5. Elle a aussi été l'une des plus grandes ambassadrices culturelles du Portugal. Sa voix lui a valu une réputation internationale.
Elle a eu une carrière d'enregistrement et de représentations de 40 années. Sa notoriété devient internationale durant la période 1950-1970, mais ses liens assez troubles avec le régime du dictateur António Salazar lui valent un retrait de la scène pendant une dizaine d'années après la révolution des œillets de 1974.
Au cours de sa carrière, elle chante majoritairement dans sa langue natale, en portugais, mais aussi en espagnol, en italien, en anglais et en français3, d'où le titre de son morceau Ai Mourir Pour Toi. Durant sa carrière musicale, elle a l'occasion d'aller dans les plus grandes salles du monde, parmi lesquelles la plus grande salle parisienne, l'Olympia6.
Amália Rodrigues est une figure incontournable de la culture du Portugal, ayant eu une influence à la fois dans le domaine du fado, mais aussi plus généralement sur la chanson et la plupart des artistes portugais7.
Son nom est parfois mal orthographié, il est souvent écrit à l'espagnole : Amália Rodriguez8 au lieu de Amália

en relation

  • Présentation Portugais LV3
    667 mots | 3 pages
  • art urbain
    1457 mots | 6 pages
  • Chanssonier 2012
    10667 mots | 43 pages
  • Renova colors - papier toilette design
    4568 mots | 19 pages
  • Teste
    19028 mots | 77 pages
  • Le portugal
    10482 mots | 42 pages
  • 200 femmes
    52268 mots | 210 pages
  • Histoire de 200 femmes
    54776 mots | 220 pages
  • KOMPASS 94 2013
    33106 mots | 133 pages
  • “Ce que les usagers et internet font à la prescription culturelle publique et à ses lieux : l’exemple de la musique en ile de france
    98312 mots | 394 pages