Amine maalouf, premier siècle après béatrice

845 mots 4 pages
Préface de « Le premier siècle après Béatrice » d'Amin Maalouf.

Après « Samarcande », « Les échelles du Levant », « Les identités meurtrières » , « Origines », Amin Maalouf nous emmène dans un monde totalement différent avec « Le premier siècle avec Béatrice » mais tout aussi intéressant puisqu'il écrit un roman d'anticipation. En effet, ce livre nous montre son monde de demain qui est le monde d'aujourd'hui, tout en essayant de nous mettre en garde sur les problèmes de la société actuelle. Ce livre publié pour la première fois en 1992 nous montre en effet, le monde actuel. Dans ce livre d'anticipation, beaucoup de thème sont mis en avant comme les problèmes entre le Nord de l'Europe et le Sud, les progrès scientifiques qui amène à la misogynie grandissante ainsi que ce que celle-ci entraîne dans le monde entier, le problème des médias .. Tout ces thèmes sont mis en rapport avec la recrudescence des naissances féminines au profit des naissances masculines.

Amin Maalouf démarre son livre par la connaissance des fèves de scarabée. Celle-ci pourrait aider à choisir le sexe de l'enfant à venir. Dans une société où il est mieux vu d'avoir un garçon pour de multiples raisons (comme le prolongement de la lignée entre autre), cette pilule a des effets néfastes.
Ce livre met en évidence que les avancées scientifiques permettent donc aux futurs parents de choisir le sexe de l'enfant, particulièrement dans le Sud où les choses s’accélèrent puisqu'il y a un manque énorme de fille. Il y a donc un sexisme qui se crée puisque les parents sont réticents à avoir une fille, que des hôpitaux sont mêmes créés afin d'avorter si l'enfant est une fille. Amin Maalouf nous met en garde sur ça et sur le fait aussi que ça peut créer des tensions puisque, qui dit plus de femmes dit plus de femmes à marier.

De plus, Amin Maalouf montre les médias sous leur mauvais jour, puisque dans le livre, il arrive à montrer que les médias, à la place de nous donner plusieurs avis sur un débat

en relation

  • Docs litterature
    51383 mots | 206 pages