amonanga

Pages: 6 (1492 mots) Publié le: 7 janvier 2015
70e anniversaire
Libération de la Haute-Savoie

FICHE PEDAGOGIQUE ECOUTE

Titre + piste

.

Asimbonanga
« Nous ne l'avons pas vu ». 1987.

Compositeur,
auteur, interprète

Johnny Clegg, Peter Gabriel

Genre :

Musique Pop-rock/Musique zoulou traditionnelle

Contexte historique
et culturel
(source Wikipedia et
Wikimini)

Son texte, politiquement engagé — surtout pourl'Afrique du
Sud de l'époque —, est dédié à Nelson Mandela, alors
emprisonné sur l'île de Robben Island au large du Cap, et y fait
explicitement référence. Il cite aussi le nom de Steve Biko,
militant de la lutte contre l'apartheid.

Johnny Clegg et son groupe Savuka

Asimbonanga est un hymne à la libération de Nelson Mandela,
figure emblématique Sud Africain de la lutte anti-apartheid,prisonnier politique de 1964 à 1990, soit 26 ans !
L'apartheid est une politique raciste qui fut appliquée en
Afrique du Sud de 1948 à 1991 et qui visait à séparer
systématiquement les personnes noires des personnes
blanches. En afrikaans (la langue parlée en Afrique du Sud), le
mot apartheid signifie « séparation ».

Eléments musicaux
caractéristiques

- Alternance de langue zoulou etanglaise : Le titre est zoulou,
le refrain est chanté dans cette langue et les couplets en
anglais, acte particulièrement provocateur au temps de
l'apartheid, surtout de la part d'un groupe multiracial, composé
de Blancs et de Noirs : emblème fort de fraternité.
- Polyphonie caractéristique de la musique sud africaine ( cf
Hymne Sud Africain chanté dans les 5 langues les plus parlées
dans lepays)

Refrain 1 (A): Voix hommes a capella en Zoulou
Couplet (B): Voix d’un homme en anglais, et accompagnement
instrumental synthétiseur et percussions
Refrain 2 (A) : voix hommes et accompagnement instrumental
Couplet 2 (B): idem couplet 1
Refrain 3(A) : idem refrain 2
Refrain 4 (A) : voix + percussions uniquement + voix parlées
Pont (C): en Zoulou sans accompagnement
Refrain 5 (A):voix + accompagnement instrumental + voix
supplémentaire aiguë

FICHE PEDAGOGIQUE ECOUTE

Paroles et traduction en Annexe 1.

.

Pistes pédagogiques 1. Faire repérer aux élèves le refrain et le chanter.
Réaliser un codage de la structure de la chanson par écrit
de travail

(l’alternance refrain /couplet) (A/B/A/B/A/A/C/A)
2. Travail sur le sens du texte, la prononciation ( repérer lesdifférences phonologiques avec le français) et le lien en
histoire.

Liens / mise en
réseau

- Vidéo : reprise de la chanson en présence de Mandela après
sa libération en 1999 (taper « Johnny Clegg et Mandela » sur
You tube)
- Lois de l'apartheid à mettre en lien avec les lois anti-juives :
Annexe 2.
- Film Invictus (2009) : En 1995, l'Afrique du Sud organise la
Coupe du monde de rugbyà XV. Nelson Mandela commence
son premier mandat en tant que président du pays. Contre
l'opinion de ses partisans, il sent dans l'événement sportif la
possibilité de créer un sentiment d'union nationale derrière
l'équipe des Springboks, symbole durant plusieurs décennies
des blancs d'Afrique du Sud, de leur domination et de
l'apartheid (1948-1991). « One team, one country » (« une
équipe,un pays »).
- Ecoute de Mandela Day par les Simple Minds : paroles en
Annexe 3.

ANNEXE 1

Paroles et traduction de "Asimbonanga (Mandela)"
Asimbonanga (Mandela)

Nous Ne L'avons Pas Vu (Mandela)

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
Asimbonanga
Asimbonang' uMandela thina
Laph'ekhona
Laph'ehleli khona

Nous ne l'avons pas vu
Nous n'avons pas vu Mandela
A l'endroit où il est
Al'endroit où on le retient prisonnier

Oh the sea is cold and the sky is grey
Look across the Island into the Bay
We are all islands till comes the day
We cross the burning water

Oh, la mer est froide et le ciel est gris
Regarde de l'autre côté de l'île dans la Baie
Nous sommes tous des îles jusqu'à ce qu'arrive le jour
Où nous traversons la mer de flammes

[Chorus] (x2)
[Refrain] (x2)
A...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !