Amour sans le faire

Pages: 274 (68379 mots) Publié le: 19 mars 2013
Serge Joncour

L’Amour sans le faire

roman

Flammarion

Joncour Serge

L’Amour sans le faire
Flammarion
Maison d’édition : Flammarion © Flammarion, 2012. Dépôt légal : août 2012 ISBN numérique : 978-2-0812-9105-8 ISBN du pdf web : 978-2-0812-9106-5 Le livre a été imprimé sous les références : ISBN : 978-2-0812-4914-1
Ouvrage c om pos é et c onverti par Nord Com po Présentation de l’éditeur : Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c’est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s’appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d’y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent secomprendre. « On ne refait pas sa vie, c’est juste l’ancienne sur laquelle on insiste », pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d’un enfant de cinq ans, « insister » finit par ressembler à la vie réinventée. L’Amour sans le faire, c’est une histoire de la tendresse en même temps qu’un hymne à la nature, une nature sauvage, imprévisible, qui invite àchanger – et pourquoi pas à renaître. Portrait de Serge Joncour par David Ignaszewski / Koboy © Flammarion Serge Joncour est l’auteur de huit livres, parmi lesquels UV (Prix France Télévision 2003), L’Idole (2005), Combien de fois je t’aime (2008) et L’Homme qui ne savait pas dire non (2009). Ses romans sont traduits en quinze langues.

Du même auteur
Vu, Le Dilettante, 1998 ; J’ai Lu 2000. Kenavo,Flammarion, 2000 ; J’ai Lu, 2002. Situations délicates, Flammarion, 2001 ; J’ai Lu, 2003. In vivo, Flammarion, 2002 ; J’ai Lu, 2006. UV, Le Dilettante, 2003 ; Folio, 2005. L’Idole, Flammarion, 2004. Que la paix soit avec vous, Flammarion, 2006 ; J’ai Lu, 2008. Combien de fois je t’aime, Flammarion, 2008 ; J’ai Lu, 2009. L’homme qui ne savait pas dire non, Flammarion, 2009 ; J’ai Lu, 2012.

Ilvoulait les prévenir avant de descendre. Ce jour-là il laissa sonner longtemps, il reposa même le téléphone pour vérifier le numéro, il n’était plus très sûr depuis le temps. En ramenant l’écouteur à son oreille il tomba sur un long silence, comme si quelqu’un venait de décrocher. En fait non, ça sonnait toujours. C’est devenu inhabituel d’entendre sonner sans fin, sans qu’aucune messagerie ne sedéclenche. Du regard il faisait le tour de son appartement, ce vertige absolu de devoir le quitter. Il réessaya une heure plus tard, toujours rien, puis une nouvelle fois en toute fin d’après-midi, là encore pas de réponse. C’était inquiétant, ces sonneries qui se perdaient dans le vague, il se représentait ce décor oublié là-bas, le téléphone au fond du couloir, la maison isolée, vide peutêtre, pardistraction il revisitait mentalement l’endroit mais finalement ce coup-ci on décrocha, une petite voix de môme à l’autre bout du fil qui lui lança : — Allô, c’est qui ? Cette intonation solaire, cette voix de gosse improbable, elle lui fit tout de suite penser à celle de son frère, mais ça ne se pouvait pas, bien sûr que ça ne se pouvait pas, il y avait bien longtemps qu’Alexandre n’était plusun enfant, et surtout il était mort depuis dix ans. Par pur réflexe il hasarda : — Alexandre ? — Oui, et toi c’est qui ? Là-dessus Franck lâcha le téléphone comme un couteau qui viendrait juste de le couper. Il repensa à ces listes d’effets secondaires dans la notice des médicaments, à toutes ces années passées sans donner de nouvelles. Il reprit dangereusement l’appareil, le porta à son oreille, àl’autre bout il n’y avait plus rien, rien d’autre que les tonalités occupées qui cisaillaient le silence. Pour dépasser le trouble il vérifia le dernier appel émis, chiffre par chiffre, c’était bien le bon, mais ça ne se pouvait pas. Par superstition il n’osa pas rappeler tout de suite. Le soir il regarda deux films en même temps, zappant d’une chaîne à l’autre. Vers onze heures il voulut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on tout faire par amour
  • Faut il faire l amour tout les jours ? interview
  • Amour
  • Mon amour
  • Mon amour
  • Amour
  • L amour
  • L amour

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !