An quoi genése représente l'art de robert helman ?

1758 mots 8 pages
En quoi Genèse représente l'art de Robert Helman et de son courant l'abstraction lyrique ?

Robert Helman est né dans le royaume de Roumanie en 1910. Il passe une enfance heureuse dans la ville de Galatz jusqu'à ses 17 ans où il part à Paris pour faire des études de droit. Cette époque sera déterminante pour sa vie future car il préfère aux amphithéâtres de faculté, les cafés, fréquentés par les artistes et les militants politiques. Mais sa petite vie tranquille de bohême est bouleversée par l'arrivée de la guerre, il fuit donc avec sa femme en Espagne et c'est là-bas qu'il découvrira la peinture grâce à une commande de son camarade : Miguel Mirez. C'est ainsi qu'en rentrant en France en 1945, il peut se consacrer à sa nouvelle passion et peindre jusqu'à sa mort en 1990 dans la forêt d'Othe. C'est donc à son retour en France, dans l'après guerre, qu'il peint Genèse, une huile sur bois de 75 sur 105 centimètres. On peut se demander en quoi ce tableau est représentatif de l'œuvre d'Helman et du courant auquel il appartient : l'abstraction lyrique. Dans un premier temps nous verrons en quoi cette œuvre possède de multiples caractéristiques propres à Helman puis on se demandera pourquoi cette peinture appartient à ce courant .et enfin nous verrons en quoi cette peinture représente t'elle un message que l'artiste veut faire passer aux spectateurs.

Genèse est un tableau extrêmement coloré et dynamique, En effet on remarque une gamme de couleurs très hétéroclite même si cet ensemble est réparti selon un ordre bien précis : les couches se succèdent de bas en haut en partant du plus foncé (quasi noir), en traversant de nombreuses déclinaisons d'ocre, de jaune, de vert et de blanc pour arriver au bleu du ciel. Cet étalement en couches de couleurs différentes s'explique facilement par le fait que cette œuvre représente les mouvement de la terre, évolution exprimée par ces couleurs mais aussi par de nombreuses lignes de force délimitant ces espaces colorés qui

en relation

  • Game of thrones : tome 1
    142653 mots | 571 pages
  • le monde
    103810 mots | 416 pages

Autres essais populaires